Beauvoir : publication du fac-similé du manuscrit du "Deuxième sexe"

Par Culturebox (avec AFP) @Culturebox
Publié le 17/05/2018 à 15H17
Simone de Beauvoir à Paris en 1983

Simone de Beauvoir à Paris en 1983

© Michèle Bancilhon / AFP

"Le deuxième sexe" (1949), essai le plus connu de Simone de Beauvoir, livre-manifeste du mouvement féministe, est publié jeudi sous sa forme manuscrite au moment où sortent en Pléiade les Mémoires de l'écrivaine.

Alors que les mémoires de Simone de Beauvoir sont entrées à la Pléiade jeudi, "C'est par une sorte de miracle qu'a été rendue possible la réalisation de ce fac-similé du manuscrit du Deuxième sexe. Simone de Beauvoir en effet le croyait perdu", explique Sylvie Le Bon de Beauvoir, fille adoptive et légataire des droits de l'œuvre de l'auteure des "Mémoires d'une jeune fille rangée", qui signe la préface du livre publié aux éditions des Saints Pères.

Une écriture difficile à déchiffrer, "rançon de la rapidité extrême" de l'écrivaine

"Le deuxième sexe" ne figure pas parmi les œuvres de l'écrivaine retenues dans la Pléiade. Le manuscrit du "Deuxième sexe" s'adresse d'abord aux collectionneurs. Présenté sous coffret en tirage limité (un millier d'exemplaires seulement), cette version manuscrite est vendue 180 euros. Surtout, il faut pouvoir déchiffrer l'écriture de l'écrivaine. "La graphie de Simone de Beauvoir est réputée pour sa difficulté, rançon de son feu, de sa rapidité extrême", reconnaît sa fille adoptive qui raconte : "Recevoir une lettre d'elle, c'était une épreuve : alors qu'on brûlait de la lire, tant de mots se dérobaient !".
Le fac-similé du manuscrit du "Deuxième sexe"

Le fac-similé du manuscrit du "Deuxième sexe"

© Les Saints- Pères
Le texte est plein de ratures, biffures, repentirs, surécritures... "C'est comme une peau vivante que l'on touche, avec ses frémissements, ses aveux, ses rétractions", résume Sylvie Le Bon de Beauvoir.

Des visiteurs récupéraient ses brouillons jetés dans la corbeille

Simone de Beauvoir a rédigé "Le deuxième sexe" pendant deux ans entre 1947 et 1949. Elle réécrivait plusieurs fois la totalité de ses textes, jetant à la corbeille ses brouillons. "Elle n'a jamais usé d'une machine à écrire, s'en remettant à des dactylo professionnelles", précise sa fille adoptive. Après sa disparition, en 1986, beaucoup de ses manuscrits ont ressurgi à l'occasion de ventes aux enchères.

Des "amis" de passage ayant récupéré les manuscrits jetés à la corbeille par l'écrivaine. Les pages rassemblées pour cette édition sont composées des brouillons et fragments conservés à la Bibliothèque nationale de France (BnF) auxquels se mêlent parfois des tapuscrits corrigés correspondant au premier volume du texte publié en 1949, "Les faits et les mythes".

Le texte proposé ne porte pas encore comme titre "Le deuxième sexe" (qui a été suggéré à Simone de Beauvoir par son ami/amant Jacques-Laurent Bost à qui le livre est dédié) mais le prosaïque : "Essai sur la situation de la femme".

Le coffret contient une postface de la romancière Leïla Slimani. "Les pages de ce livre ont continué à me hanter et, aux différentes étapes de ma vie, j'y suis retournée".