Réactions au décès de Philippe Gildas

Mis à jour le 28/10/2018 à 18H00, publié le 28/10/2018 à 11H19
Phlippe Gildas en 2002

Phlippe Gildas en 2002

© FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

De nombreuses personnalités de l'audiovisuel rendent hommage au journaliste et animateur, décédé à l'âge de 82 ans des suites d'un cancer, dans la nuit de samedi à dimanche : sur Twitter, Jean-Pierre Elkabbach s'est dit "bouleversé et secoué par la mort de Philippe Gildas pour avoir longtemps travaillé à ses côtés : un grand Seigneur des médias et un Prince de l'amitié".

De nombreuses personnalités de l'audiovisuel ont salué sa mémoire:

Antoine de Caunes, co-animateur de "Nulle Part Ailleurs" et ami :

Laurent Guimier, vice-président d'Europe 1

 
"Il a été découvreur de talents et ils étaient tous là, ils sont venus le voir. Merci à tous, ça réchauffe, ça fait du bien", a dit sur Europe 1 son épouse Maryse Gildas.
 
"Tu étais un modèle, un exemple pour toute une génération d'hommes et de femmes de notre profession. Tu avais pris la sage décision de t'arrêter pour vivre... encore... mais trop peu, en Corse... Nous prions pour ton repos et embrassons Maryse affectueusement", a salué l'animateur Jean-Pierre Foucault.

"La bienveillance même. L'empathie, l'intérêt pour les autres, la passion pour son métier", a salué Patrick Poivre d'Arvor.

"C'est avec une immense douleur que nous apprenons la disparition de Philippe Gildas. Il a marqué son époque par son talent, son grand professionnalisme et sa légendaire gentillesse", a twitté le directeur des antennes de Canal+ Gérald-Brice Viret.

"Il a inventé une forme de journalisme en dépoussiérant l'information à la télévision, en l'ouvrant à toutes les cultures, sur l'actualité de la vie, jusqu'à son apogée professionnelle à Canal mais aussi à Europe 1. C'était un journaliste indépendant avant tout, et un exemple d'amitié", a confié Michel Denisot.

"Je ne vais pas vous raconter sa vie, elle vous a si longtemps accompagné. Quel homme extra il était et pourquoi on l'aimait tant, vous le savez ou le devinez aussi (...) Pour l'heure, la tristesse", a twitté l'ex-patron de Canal+ Pierre Lescure.

Les patrons de chaînes Delphine Ernotte (France Télévisions), Nicolas de Tavernost (M6) le groupe TF1, les patrons de radio Laurent Guimier (Europe 1) mais aussi le CSA ont salué la mémoire de cette "grande figure des médias, qui a marqué l'histoire de la radio et de la télévision". 

Outre les années Canal, Philippe Gildas a également lancé en France le Top50 sur Europe 1 et Canal+, "qui révolutionnera la filière musicale", a rappelé le producteur Pascal Nègre sur Twitter. 

"Philippe Gildas laisse une empreinte indélébile sur Canal+ où il a produit et animé de 1985 à 2002 des émissions d'actualité, des débats, et bien entendu, pendant 10 saisons, Nulle Part Ailleurs qui a révolutionné le genre du talk-show en France", a salué la chaîne cryptée, qui lui rendra hommage en diffusant lundi à 17H45 en clair le portrait "Un homme formidable", raconté par Antoine de Caunes.

Le monde politique a aussi rendu hommage au journaliste

"Philippe Gildas a accompagné ma jeunesse. Il nous manquera", a twitté le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux. 

"Philippe Gildas a su transgresser les codes, innover, faire rire et faire réfléchir. Par sa bienveillance il a créé un lien d'affection avec les Français", a salué le ministre de la Culture Franck Riester.