Séries Mania : il y a 40 ans, "Dallas" débarquait à la télé et devenait culte

Mis à jour le 03/05/2018 à 16H08, publié le 03/05/2018 à 14H56
Le festival "Séries Mania" à Lille rend hommage aux séries cultes, Patrick Duffy, star de "Dallas" est invité pour une carte blanche 

Le festival "Séries Mania" à Lille rend hommage aux séries cultes, Patrick Duffy, star de "Dallas" est invité pour une carte blanche 

© Moviestore Collection //REX/SIPA

Jusqu'au 5 mai, Lille vibre au rythme de "Séries Mania". La programmation du festival offre un véritable tour du monde des séries, des plus anciennes aux plus récentes, des plus discrètes aux plus populaires. Impossible de passer à côté de la légendaire série "Dallas" diffusée dans les années 1980. Patrick Duffy, alias Bobby Ewing, est l'un des invités du festival.

"Dallas" a 40 ans, mais son univers est toujours aussi impitoyable. Patrick Duffy, alias Bobby dans Dallas, est présent à Lille pour le festival "Series Mania". Le comédien a choisi deux de ses épisodes préférés de la série culte qu'il commentera ce mercredi 3 mai.

Interviewé à propos de l'énorme succès de la série, le comédien rappelle que l'art du teasing et du suspense d'un épisode à l'autre a beaucoup contribué à sa réussite.

Je ne pense pas que le succès de "Dallas" soit duplicable

Patrick Duffy

https://videos.francetv.fr/video/NI_1229411@Culture

Nostalgie, quand tu nous tiens...

Souvenez-vous : c'était il y a quarante ans, la télévision se regardait à la... télévision, qui se résumait en France à trois chaînes en couleurs, pour les plus chanceux. Les programmes, peu fantaisistes, étaient le plus souvent des productions françaises. Et puis, un soir de l'hiver 1981, TF1, encore publique à l'époque et très populaire, voit débarquer dans sa grille de programmation "Dallas", une série américaine créée par David Jacobs, trois ans plus tôt.
Patrick Duffy et Victoria Principal

Patrick Duffy et Victoria Principal

© REX FEATURES/SIPA

L'univers impitoyable, une addiction certaine

De l'autre côté de l'Atlantique, la richissime famille Ewings vit dans son ranch de pétrole et d'élevage. Choucroutes blondes, chapeaux de cowboys, histoires d'argent et de pouvoir, rivalité et coup bas, famille et amour, "Dallas" est un condensé d'une certaine vision de l'Amérique où le dollar est roi.

Il y a bien sûr des frères ennemis : le méchant JR avec son regard d'acier et le gentil Bobby avec ses boucles brunes, des histoires d'amour impossibles et du whisky pour Sue Ellen. Pour la France, ce déballage, à la fois indécent et jubilatoire, est une grande première dans le paysage audiovisuel et fait l'effet d'une bombe. Chaque samedi soir, bon nombre de foyers français attend avec impatience le nouvel épisode. Dallas s'inscrit dans la vie des familles, et chaque lundi au boulot c'était l'heure du décodage (oui, à l'époque on ne parlait pas de debriefing). 
Dallas photo de famille © Moviestore Collection //REX/SIPA

Et ça recommence...

En tout 357 épisodes de "Dallas" ont été diffusés en France entre 1981 et 1996. Depuis le 13 juin 2012, soit vingt-et-un ans après la fin de la première session, la chaîne câblée américaine TNT a lancé la suite de la série qui met en scène JR, Bobby et Sue Ellen ainsi que la nouvelle génération de la famille Ewing.

-> Allez, juste pour le plaisir, une petite vidéo du cultisssime générique.