"Maman a tort", le roman de Michel Bussi en tournage au Havre

Par @Culturebox
Mis à jour le 18/10/2017 à 11H19, publié le 18/10/2017 à 11H03
Le roman de Michel Bussi "Maman à tort" est adapaté pour la télévison dans une série de France 2 avec Camille Lou

Le roman de Michel Bussi "Maman à tort" est adapaté pour la télévison dans une série de France 2 avec Camille Lou

© France 3 / Culturebox

Le tournage de la série policière "Maman a tort" vient tout juste de débuter au Havre. Adaptés du roman de l’auteur de best sellers normand Michel Bussi et réalisés par François Velle, les six épisodes seront diffusés sur France 2 en 2018. Les romans de Michel Bussi, tirés à un million d'exemplaires, font tous l'objet d'adaptations audiovisuelles.

Jusqu'à la fin du mois d'octobre le Havre sert de décor à la nouvelle série de France 2 "Maman a Tort". Le roman de Michel Bussi, membre du club très fermé des écrivains français vendant plus d'un million de livres par an, fait l'objet d'une adaptation à la télévision. Six épisodes de 52 minutes sont prévus en 2018. Une série télévisée synonyme de première expérience dans la fiction pour Chloé Bussi, fille de l'écrivain havrais et figurante. 


Reportage : E. Laperdrix / L. Aurelle / A. Delahaye

Une Normandie très graphique 

Née de la plume de Michel Bussi, l'intrigue témoigne de l'attachement de l'écrivain pour sa Normandie natale. Un cadre que le réalisateur François Velle a suivi à la lettre. "On est venus chercher les vrais décors havrais avec tous des paysages très différents et très graphiques.".

Les docks, le ciel gris et lourd, une architecture de reconstruction, et le temps qui s'étend, Le Havre a bien souvent été qualifié de "ville moche". Une caractéristique un peu sinistre que certains cinéastes parviennent à rendre belle. La première image qui surgit est celle des visages de Jean Gabin et Michèle Morgan dans "Le quai des brumes" de Marcel Carné en 1938. C'est dans ce film et sur les quais de la cité havraise, mais sans doute reconstitués en studio, que les deux monstres de cinéma se partagent l'une des plus célèbres répliques du 7e art : "T'as de beaux yeux, tu sais...", " Embrassez-moi..."
Dans les films plus récents, notons "Une nuit" du réalisateur Belge, Lucas Belvaux, "Havre" de Juliet Berto et  "Le Havre" d'Aki Kaurismäki. Mais, c'est sans doute dans un court métrage de 2010 de Françoise Poulin Jacob que l'on pourra le mieux comprendre cette ville. "Je vous écris du Havre" a été réalisé à partir de témoignages d'habitants ayant vécu la période de la reconstruction et illustré par de nombreux documents, films ou photos, fournis par les intervenants eux-mêmes. 

"Maman a Tort" de Michel Bussi chez Pocket

Rien n'est plus éphémère que la mémoire d'un enfant... Quand Malone, du haut de ses trois ans et demi, affirme que sa maman n'est pas sa vraie maman, même si cela semble impossible, Vasile, psychologue scolaire, le croit. Il est le seul. Il doit agir vite. Découvrir la vérité cachée. Trouver de l'aide. Celle de la commandante Marianne Augresse par exemple. Car, déjà, les souvenirs de Malone s'effacent. Ils ne tiennent plus qu'à un fil. Le compte à rebours a commencé. Qui est vraiment Malone ?