"Bandersnatch" : La série Netflix "Black Mirror" à l’avant-garde de l’épisode interactif

Mis à jour le 28/12/2018 à 18H20, publié le 28/12/2018 à 17H42
Dans le nouvel épisode de la série Netflix "Black Mirror", le spectateur doit faire des choix qui déterminent la suite de la narration à la manière des "Livres dont vous êtes le héros". 

Dans le nouvel épisode de la série Netflix "Black Mirror", le spectateur doit faire des choix qui déterminent la suite de la narration à la manière des "Livres dont vous êtes le héros". 

© Netflix

Ce n’est pas complètement un jeu vidéo, mais pas un simple épisode de série non plus. La nature de "Bandersnatch", le dernier épisode tant attendu de la série "Black Mirror" de Netflix, se situe un peu entre les deux : une expérience immersive et interactive dont vous, téléspectateur, êtes aussi le héros. Une petite révolution dans le monde de l’audiovisuel.

Les plus impatients étaient déjà sur leurs écrans à l’aube, ce matin du 28 décembre, pour être les premiers à visionner ce nouvel épisode de la série Netflix à succès. Il faut dire que les producteurs de "Black Mirror" avaient mis le paquet côté teasing. Notamment avec une bande annonce à la fois alléchante et énigmatique.
Sur le papier, un scénario assez simple : nous sommes dans les années 1980, un jeune programmeur souhaite coder un jeu vidéo qui révolutionnera cette industrie naissante grâce à une narration interactive. Le joueur devra y déterminer la trajectoire que prend l’histoire au fil de ses décisions. Oui, mais ce n’est pas tout…

Mise en abime de l'interactivité

Depuis quelques semaines, les rumeurs allaient bon train sur cet épisode. "Black Mirror" réserverait une surprise à ses fans. Et sur le catalogue de Netflix, la durée indiquée de l’épisode dépassait les 5h ! De quoi éveiller les soupçons autour d’un épisode interactif qu’on savait dans les ambitions des producteurs.

Bingo ! Quelques secondes après le démarrage de l’épisode, le doute est levé. Alors que le jeune Stefan Butler (le héros) se trouve à la table du petit-déjeuner avec son père, Netflix affiche une bande en bas de l’écran afin d’exiger un choix du téléspectateur. En guise d’introduction, cette première alternative n’est pas vraiment cruciale pour la suite…
"Bandersnatch"

"Bandersnatch"

© Netflix
Mais petit à petit, les décisions à prendre se multiplient et influencent de plus en plus la suite du scénario, jusqu’à en déterminer l’issue finale. Pire, si vos choix vous emmènent chaque fois sur des voies différentes, certains scénarios vous font atterir dans une impasse. Comme dans un jeu vidéo, vous êtes alors de nouveau jeté au milieu de la chronologie narrative afin de faire de meilleurs choix.    

Un labyrinthe de possibilités 

L’épisode passe alors d’une expérience grisante de toute-puissance sur l’évolution narrative à une errance dans un labyrinthe de réalités parallèles. Les références au conte d’Alice au Pays des Merveilles sont ici à peine dissimulées. "Bandersnatch" est à l’origine un monstre directement issue de l’imagination de Lewis Caroll. Un doudou lapin aura une importance déterminante dans la résolution de l’intrigue, et les miroirs permettent de passer d’une réalité à une autre, en référence à la suite d’ "Alice au Pays des Merveilles", "De l’autre côté du miroir".
"Bandersnatch"

"Bandersnatch"

© Netflix

Prenez donc garde à ne pas vous perdre dans le terrier du lapin blanc, "Bandersnatch" pourrait bien vous accaparer plusieurs heures si tel est le cas. A Culturebox, on a fini par prendre des notes pour y voir plus clair dans ce puzzle narratif. Reste que cette grande première dans le monde de la série pour adulte est une franche réussite. L’expérience est à la fois immersive et obsédante. Elle transforme radicalement la relation entre le spectateur et le contenu qu’il regarde, dans le prolongement logique de la veine "Black Mirror", série qui interroge sans cesse les rapports entre êtres humains et nouvelles technologies.

En bref, Netflix nous offre là un beau cadeau de Noël (et on leur pardonnera ce léger retard) dont il faudra néanmoins se contenter pour le moment. Contrairement à ce qu’envisageaient les fans les plus optimistes, "Bandersnatch" est une œuvre unique et indépendante et non pas le premier épisode de la très attendue saison 5 de "Black Mirror". Rendez-vous est donné en mars 2019 !