La mort de Steven Bochco, l'un des rois des séries américaines

Publié le 02/04/2018 à 12H52
Steven Bochco le 17 août 2016 dans son bureau de Santa Monica, en Californie

Steven Bochco le 17 août 2016 dans son bureau de Santa Monica, en Californie

© Chris Pizzello / AP / Sipa

Steven Bochco, scénariste et producteur de télévision américain, auteur de séries cultes comme "NYPD Blue" (New York Police Blues), "Hill Street Blues" (Capitaine Furillo) ou "L.A. Law" (la loi de Los Angeles), a été emporté par une leucémie à l'âge de 74 ans, a annoncé son assistant personnel Phillip Arnold.

Steven Bochco s'est éteint "paisiblement durant son sommeil", chez lui, dimanche matin, entouré de sa famille et ses amis, a précisé son assistant qui a ajouté qu'il avait "combattu son cancer avec force, courage, grâce ainsi que son incomparable sens de l’humour".

Steven Bochco, né le 16 décembre 1943 à New York, a remporté à dix reprises le Primetime Emmy Award. Il était l'auteur, entre autres, du célèbre "Hill Street Blues" (Capitaine Furillo, 1981-87), le co-créateur de "L.A. Law" (La loi de Los Angeles, 1986-94) et "NYPD Blue" (New York Police Blues, 1993-2005), et le créateur de "Doggie Howser, M.D" (Docteur Doogie, 1989-1993).
Auparavant, Steven Bochco avait travaillé en tant qu'auteur sur des séries telles que "Columbo", "L'homme de fer" ou "L'homme invisible". Il était connu pour son approche audacieuse et son réalisme sans fard.

À l'annonce de son décès, les hommages d'Hollywood se sont mis à pleuvoir, notamment ceux de collaborateurs ou de collègues producteurs. Le PDG de Disney, Robert Iger, a tweeté : "aujourd'hui, notre industrie a perdu un visionnaire, une force créative, un preneur de risques, un raconteur d'histoires plein d'esprit, courtois et doté d'une étonnante capacité à savoir ce que le monde attendait. Nous étions collègues de longue date et amis de plus longue date encore, et je suis profondément attristé."

Pour le réalisateur de la série "Buffy contre les vampires" Joss Whedon, Steven Bochco était "complexe, imprévisible et infailliblement humain". Il a "changé la télévision, plus d'une fois. Il est une légende".