Il y a 50 ans, la télévision française basculait vers la couleur

Par @Culturebox
Publié le 30/09/2017 à 18H25
Le ministre de l'Information entouré des patrons de l'ORTF lors de la première diffusion en couleur de la télévison française, le 1er octobre 1967

Le ministre de l'Information entouré des patrons de l'ORTF lors de la première diffusion en couleur de la télévison française, le 1er octobre 1967

© Culturebox - capture d'écran

Le 1er octobre 1967, à 14h15 précisément, les Français assistaient en direct au début de la télévision en couleur. Une révolution, même s’il faudra attendre le début des années 80 pour que la couleur se généralise. Retour en image sur ce moment phare de l’histoire de l’audiovisuel français

13 ans après les Etats-Unis, la France passait à son tour à la télédiffusion en couleur. Une bascule opérée en direct le 1er octobre 1967 sur la deuxième chaine créée trois ans plus tôt. Mais il faudra attendre plus de 10 ans pour que la couleur devienne la norme et que l’ensemble des téléspectateurs en profitent.

Car en 1967, seuls quelques privilégiés peuvent s’offrir un poste couleur, qui coûte tout de même trois fois plus cher qu’une version noir et blanc. Sur 8 millions de téléviseurs en circulation, seuls 1500 sont en couleurs. 3 ans après son lancement, le nombre de récepteurs couleurs plafonnait encore autour de 50 000, pour un parc total de 10 millions de téléviseurs.

Reportage : PY. Salique / L. Michel

https://videos.francetv.fr/video/NI_1088345@Culture

Sécam

En 1967, la télévision française adopte donc le procédé Sécam, inventé par l’ingénieur Henri de France pour contrer les systèmes NTSC américain et PAL allemand. De Gaulle en fera un enjeu diplomatique, réussissant à convaincre l’URSS et ses alliés, ainsi que ses anciennes colonies et protectorats en Afrique et au Maghreb d’adopter le système français. Mais le Sécam échouera à s'imposer en Europe de l'Ouest où le système Pal se répand. L'isolement de la norme française prendra fin avec l'arrivée d'appareil compatibles Pal/Sécam au milieu des années 80.