Enquête : et si le feu avait précipité le naufrage du Titanic ?

Par @Culturebox
Mis à jour le 12/01/2017 à 12H29, publié le 12/01/2017 à 11H10
Titanic 1 © Culturebox / Capture d'écran

Dans la nuit du 14 au 15 avril 1912, le RMS Titanic faisait naufrage dans l'océan Atlantique, avec près de 2500 personnes à bord, après avoir heurté un iceberg. Mais selon un journaliste irlandais, la glace ne serait pas la seule responsable, le feu pourrait avoir fragilisé la coque du navire. Une théorie développée dans un documentaire diffusé début janvier sur la chaîne britannique Channel 4

C’est à partir de photos prises avant le départ du paquebot pour sa première traversée de l’Atlantique que le journaliste irlandais Senan Molony a développé sa thèse. Des clichés qui font apparaître une tache sombre d’une dizaine de mètres sur le flanc droit du navire.

Selon lui, cette marque noire est la preuve visible qu’un incendie du stock de charbon dans la cale du navire aurait touché la coque, déformant l’acier et lui faisant perdre 75% de sa résistance, favorisant ainsi largement la déchirure provoquée par la collision avec l’iceberg. Cela expliquerait aussi pourquoi le Titanic a sombré si rapidement.

Et les rapports officiels sont formels, un incendie s’était bien déclaré dans la cale à charbon, 6 jours (certains parlent de 10 jours) avant que le navire appareille, et n’aurait été maîtrisé que la veille du naufrage.

Reportage : F. Nicotra / M-P. Degorce / J-A. Balcells / M. Gioka

https://videos.francetv.fr/video/NI_895153@Culture

 

La course au prestige

Alors pourquoi le capitaine Smith a-t-il décidé de prendre la mer avec 2500 personnes à bord alors qu’un incendie couvait dans les cales ? Pour répondre il faut resituer l’évènement dans son contexte historique. Selon François Codet de l’Association Française du Titanic, l’Atlantique-Nord a toujours été le théâtre d’une compétition extrêmement serrée entre les compagnies de navigation : "En 1912 c’était essentiellement entre les Britanniques, les Français et les Allemands. Et le Titanic était le second navire de la White Star Lines, et à l’époque le plus long du monde. La compagnie voulait absolument que cette première traversée se fasse à la date prévue et sans fausse note."

La tâche noire sur la coque du Titanic photographié avant son départ

La tâche noire sur la coque du Titanic photographié avant son départ

© Culturebox / Capture d'écran

"Titanic : The New Evidence" de Senan Molony
Blink Films / What Icebergs Productions
coproduit avec Smithsonian Channel, Channel 4 Television, Discovery Canada, SBS et France 5 où le documentaire devrait être diffusé dans les prochaines semaines