Bataclan : France 2 tourne en ce moment un téléfilm sur les suites de l'attentat

Par @Culturebox
Mis à jour le 29/11/2017 à 11H51, publié le 29/11/2017 à 11H47
La façade du Bataclan à Paris 

La façade du Bataclan à Paris 

© Mehdi Taamallah / NurPhoto

France 2 a annoncé le 28 novembre le début du tournage de "Ce soir-là", une histoire d'amour née le soir de l'attentat du Bataclan le 13 novembre 2015, avec Sandrine Bonnaire dans le rôle principal. Mais la chaîne précise qu'il ne s'agit pas d'un film sur l'attentat mais sur la reconstruction après l'attentat.

"'Ce soir-là' est une grande histoire d'amour impossible mais aussi celle d'une renaissance, sur fond de Paris, ville romantique par excellence mais aussi aujourd'hui ville blessée", a expliqué France 2.

Un film sur l'après attentat, sur la reconstruction

Ce n'est pas un film sur les attentats, mais une histoire sur l'après attentat, sur la recontruction. Il s'agit d'un téléfilm de 90 minutes réalisé par Marion Laine ("A coeur ouvert"). Le tournage a débuté le 27 novembre à Paris et se poursuivra jusqu'au 22 décembre, précise la chaîne, sans donner de date de diffusion.

On sait en revanche qui est au casting du téléfilm. Aux côtés de Sandrine Bonnaire, qui a le rôle principal, Simon Abkarian ("Kaboul Kitchen", "Pigalle, la nuit") et Naidra Ayadi ("Polisse"). 

L'histoire : au soir du 13 novembre 2015, une femme qui habite derrière le Bataclan et un homme qui passait par là par hasard, vont porter secours à des blessés qui fuient les terroristes et l’enfer de l’attaque. Quelques jours plus tard, ils sont recontactés par ceux-là même à qui ils ont porté secours et qui souhaitent ardemment rencontrer ces inconnus qui les ont soutenus tout au long de la nuit. L’homme et la femme vont se revoir et tomber amoureux. Irène a renoncé depuis longtemps à sa vie sentimentale pour élever seule sa fille. Karan, d’origine afghane, a fui son pays 30 ans plus tôt avec sa famille, croyant échapper pour toujours aux Talibans… Cet amour trouvera-t-il une place dans leurs vies, ou faudra-t-il y renoncer après qu’il les ait transformés ?