Une compagnie nantaise invente le théâtre d'objets chorégraphique

Par @Culturebox
Mis à jour le 09/02/2014 à 17H20, publié le 09/02/2014 à 16H39
Représentation de "Marche" le 6 février 2014 au T-U de Nantes

Représentation de "Marche" le 6 février 2014 au T-U de Nantes

© Capture d'écran / Culturebox

La compagnie nantaise "Les Maladroits" pourtant habituée à jongler avec les différentes disciplines du spectacle vivant ne s’était jamais frottée à la danse. C’est désormais chose faite avec "Marche" une création qui mêle théâtre d’objets et chorégraphie. Sur scène, six comédiens engagés dans un étrange ballet avec des centaines de chaussures.

Reportage : V.Calcagni, F.Grunchec, S.Herel

https://videos.francetv.fr/video/NI_142057@Culture

Pour sa première incursion dans le monde de la danse, la compagnie Les Maladroits a confié la chorégraphie et la mise en scène à la danseuse et chorégraphe nantaise Anne Reymann. Sur scène, six performeurs face à un immense tas de chaussures. Des chaussures de tous types, de toutes origines, manipulées, jetées, attachées les unes aux autres. Tableau après tableau des personnages se dessinent et des images apparaissent. Les corps et les chaussures s’accordent dans un étrange ballet poétique qui nous questionne sur les notions de groupe et d'individu.

"Marche" de la compagnie Les Maladroits
Mise en scène et chorégraphie : Anne Reymann 
Conception et interprétation : Benoît Canteteau, Hugo Coudert-Vercelletto, Benjamin Ducasse,
Valentin Pasgrimaud, Pauline Rumen et Arno Wögerbauer 
Création et interprétation musicale : Yann Antigny

Pour connaître les dates des prochaines représentations consultez le site de la compagnie