Strass et paillettes du Casino de Paris aux enchères

Par @Culturebox Journaliste, responsable de la rubrique Cinéma de Culturebox
Publié le 27/01/2013 à 12H56
L'exposition des costumes de music-hall du Casino de Paris pour leurs vente aux enchère en janvier 2013

L'exposition des costumes de music-hall du Casino de Paris pour leurs vente aux enchère en janvier 2013

© MEHDI FEDOUACH / AFP

Un collectionneur particulier met en vente aux enchères, jusqu'à dimanche, quelque 5000 costumes, ainsi que parures, boas, dessins, décors, affiches et photographies du Casino de Paris qui ont fait la gloire de ce temple du music-hall parisien.

Cela fait plus de trente ans que le Casino de Paris a mis ses paillettes et autres plumes au vestiaire. Ce n’est d’ailleurs pas l’établissement qui met en vente ces reliques du temps passé, mais un collectionneur particulier anonyme, désireux de s’en séparer.

Trois grandes figures de la scène émergent du lot : Jane Avril (1868-1943), reine du french cancan, dont les panoplies furent retrouvées dans une malle à son nom, dans un état de conservation exceptionnel. L’une de ces robes est identique à celle qu’elle porte dans un dessin de Toulouse-Lautrec. Mistinguet est également présente, grâce à une robe art-déco signée Gesmar, ainsi que Joséphine Baker à travers une robe André Levasseur dessinée par Niki de Saint Phalle.

https://videos.francetv.fr/video/NI_143455@Culture

Les artistes masculins ne sont pas ignorés, avec notamment un canotier porté par Maurice Chevalier et le costume « tourlourou » de Polin, comique troupier.

D’autres lots sans lien avec le Casino de Paris sont à la vente. On relèvera entre autres des gouaches, maquette de décors de cinéma signées Alexandre Trauner, dont l’une d’elles représente le boulevard du Crime, des « Enfants du paradis », sans doute le clou de cette vente, avec un prix de départ entre 20.000 et 30.000 euros.

L’expert Romain Leray rappelle qu’en juin dernier, la vente de 6000 costumes n’allant pas au-delà des années 70 issus des vestiaires des Folies Bergères avait atteint les 400.000 euros.

« Casino de Paris et music-hall »
Enchères à l’Elephant Paname
10, rue Volney, Paris IIe
Samedi 26 et dimanche 27 janvier à 14 h.
Renseignements : Arts Talents Enchères