Splendide "Voie de l’écuyer" par Bartabas à Versailles

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 04/11/2012 à 12H46
"La Voie de l'écuyer" à l'Académie du spectacle équestre de Versailles

"La Voie de l'écuyer" à l'Académie du spectacle équestre de Versailles

© BERTRAND GUAY / AFP

Jusqu’au 30 décembre et de la mi-février à la fin du mois d’avril 2013, L’Académie du spectacle équestre de Versailles donne la version 2012 de « La Voie de l’écuyer », chorégraphié par Bartabas, son directeur artistiques, et les écuyers de l’Académie.

Un écrin dédié à l’amour équestre
Fondée depuis 2003 à Versailles par Bartabas au sein de la Grande Ecurie du château de Versailles, l’Académie du spectacle équestre est une exception culturelle dans de le domaine de la représentation scénique et de l’enseignement. Sous la direction de Bartabas, fondateur du Théâtre équestre Zingaro, la compagnie-école vise à transmettre une formation d’excellence et un savoir-faire pluridisciplinaire comprenant, outre l’art équestre : l’escrime, la danse, le chant, les arts plastiques et le Kyodo, ou tir à l’arc japonais.

Grâce à l’interaction de ces différentes composantes, les écuyers développent une véritable sensibilité artistique pour leur propre répertoire, projeté dans le spectacle « La Voie de l’écuyer », représenté en ce moment au Manège de la Grande Ecurie du château de Versailles, ou dans d’autres spectacles équestres.

L'Art de l'écuyer : chorégraphie équestre de Bartabas à l'Académie du spectacle équestre de Versailles

L'Art de l'écuyer : chorégraphie équestre de Bartabas à l'Académie du spectacle équestre de Versailles

© BERTRAND GUAY / AFP

Le Manège est modelé tel un décor de théâtre, avec son amphithéâtre où s’installent les spectateurs dans un écrin tout de bois monté, sur les parois de pierres dont est constitué l’édifice achevé par Mansart en 1683. Face au public : la piste, entourée de miroirs où se reflètent à l’infinie chevaux et cavaliers, surplombés de magnifiques lustres en verre de Murano. Le décor est planté, la mise en scène a déjà commencé.

Un art et non un sport
« La Voie de l’écuyer » se décline en différents opus au fil des ans. Il s’enrichit de l’expérience des écuyers et des progrès effectués par les chevaux. Sur des musiques souvent empruntées au répertoire baroque, les lusitaniens, criollos et sorraias évoluent avec élégance, grâce et beauté au rythme des différents pas dictés par le ou les cavaliers, selon les tableaux. Ils en arrivent même, lors d’un des clous du spectacle, à littéralement danser seuls sur un extrait du « Sacre du printemps » de Stravinsky avec une précision et une synchronie incroyable, merveilleuse.

Les costumes des écuyers et écuyères dessinés par le créateur belge Dries Van Noten, et les selles signés Hermès participent de la magnificence. L’opus 2012 est notamment enrichi d’une création à laquelle a participé la chorégraphe Carolyn Carlson et le CCN de Roubaix-Nord-Pas de Calais, « We Were Horses », où les écuyères dansent mains libres, rênes à la ceinture.

https://videos.francetv.fr/video/NI_125771@Culture

D’une durée d’une heure-vingt, « La Voie de l’Ecuyer » 2012-13 est un enchantement de tous les instants. Les différents tableaux sont introduits de magnifiques textes où s’exprime tout le sens de l’art équestre, définit non comme un sport, mais comme un art, fondé sur l’intime communication entre l’animal et le cavalier. Le spectacle est suivi d’une visite de la grande écurie où sont bichonnés les chevaux par les écuyers eux-mêmes qui leur consacre tout leur temps, visiblement avec amour.

La Voie de l'écuyer - opus 2012
Du 15 septembre au 30 décembre et de mi-février à fin avril
Samedi à 18h et dimanche à 15h
De début mai à mi-juillet
Samedi à 20h et dimanche à 15h
Académie du spectacle équestre de Versailles
Manège de la Grande Ecurie du Château de Versailles
Avenue Rockfeller
78000 Versailles