"Seigneur Riquet et Maître Haydn", petits plaisirs pour morale féroce à Lyon

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 29/11/2012 à 17H15
Marionnettes au violon

Marionnettes au violon

© Cie Valantin

De prime abord on peut se demander ce qui a piqué la marionnettiste Emilie Valantin d’exhumer l’histoire de Riquet à la houppe de Charles Perrault pour célébrer son alliance avec le quatuor Debussy. Et pourtant à la sortie de l’heure de spectacle de « Seigneur Riquet et maître Haydn » au théâtre de la Croix-Rousse à Lyon, on ne peut que lui donner raison.

Mariage de raison ou de passion, « Seigneur Riquet et maître Haydn » est surtout l’histoire d’une belle rencontre entre de grands artistes.
Depuis plusieurs années le talentueux quatuor à cordes Debussy nous avait habitués à ses aventures scéniques inédites avec le hip hop (Mourad Merzouki), la danse contemporaine (Abou Lagraa et Maguy Marin)  ou le théâtre ( Richard Brunel, Jean Lacornerie).
Cette fois, il se prête aux petits jeux de charme des poupées animées de la compagnie Emilie Valantin.
Emilie Valantin avec Jean Sclavis et Séverine Chausson donnent vie à cette histoire de prince très laid (Riquet à la houppe) et de deux princesses, aussi laide qu’intelligente pour l’une et trop belle pour avoir de l’esprit pour l’autre.

La marionnette et le violon

La marionnette et le violon

© Cie Valantin

Le choix d’une économie de mots, et des ponctuations musicales de quatuors d’Haydn font vivre tout en fragilité les tableaux de marionnettes.
La mise en scène embarque totalement le spectateur, se jouant des conventions artistiques. Les musiciens deviennent acteurs, les marionnettes, musiciennes : merveilleux moment où la princesse laide s’empare de l’archet du violoncelliste et se mêle au quatuor pour emmener la musique.
Petits et grands sourient aux jeux de mains des manipulateurs et aux jeux de comédiens-musiciens.

Le qutuor et les marionnettes

Le qutuor et les marionnettes

© Cie Valantin


La morale de l’histoire se décline ainsi « tout est beau dans ce que l’on aime. Tout ce que l’on aime a de l’esprit ».
Cette morale est sans aucun doute celle de ce mariage de passion entre la compagnie Emilie Valantin et le quatuor Debussy.
 

https://videos.francetv.fr/video/NI_134549@Culture

« Seigneur Riquet et maître Haydn » au théâtre de la Croix Rousse (Lyon) 

jeudi 29 novembre 19h30 
vendredi 30 novembre 19h3o
samedi 01 décembre 19h30