Redécouvrez les chansons régionales avec les Têtes de Chien

Par @Culturebox
Mis à jour le 30/01/2014 à 10H08, publié le 29/01/2014 à 18H31
Têtes de Chien

Ils sont 5 à la voix magnifiques. 5 chanteurs polyphoniques. Ténors, barytons et basses, ils ont choisi de revisiter les chansons régionales françaises. Un patrimoine en voie de disparition qu’ils interprètent a cappella.

https://videos.francetv.fr/video/NI_141781@Culture

Leur nom Tête de Chien est surprenant. C’est un clin d’œil plein d’humour à leur enfance. En revenant à la maison, après une scolarité parisienne, leurs amis se moquaient d’eux en les traitant de "parisiens tête de chien".
Alors qu’ils auraient pu faire carrière à l’opéra, ils ont choisi de prendre une voie différente, celle du patrimoine régional.
Justin Bonnet, l’un des membres du groupe se définit comme « un ethnomusicologue ». Ils vont puiser dans le répertoire traditionnel des chants oubliés, qu’ils revisitent dans une version plus moderne, "Nous allons rechercher au fin fond de l’auvergne ou de la bourgogne les chants traditionnels. Nous respectons ce folklore, dans sa forme et ses paroles, mais nous ajoutons notre grain de sel, à la fois musical dans les arrangements et dans notre travail de mise en scène".
A la claire fontaine, interprétée par les Têtes de Chien
Ces 5 Têtes de Chien, maitrisent évidement  tout le répertoire classique et médiéval. Ils ont grandi avec le Rock, mais ce sont dans les musiques du monde et leur jeu particulier de la voix, qu’ils puisent leur influence.

Leur dernier album, "La grande Ville", chante la fascination que suscite Paris, Terre d’immigration pour les auvergnats, polonais, chinois et autres algériens. 

Les Têtes de Chien, quintet polyphonique sont jusqu’au 9 Février 2014,
Tous les dimanches à 19h30 au Théâtre du Lucernaire, 53 rue Notre-Dame-des-Champs Paris 6e