"Piaf ! The Show" : dans la peau de La Môme, Anne Carrère fait chavirer les Américains

Par @Culturebox
Publié le 21/01/2017 à 10H29
La chanteuse Anne Carrère incarne "La Môme" dans la comédie musicale "Piaf ! The Show" 

La chanteuse Anne Carrère incarne "La Môme" dans la comédie musicale "Piaf ! The Show" 

© Javier López/EFE/Newscom/MaxPPP

Piaf ! The Show" au sommet de la gloire ! Après avoir conquis les plus grandes villes d’Europe et de France, c’est au célèbre Carnegie Hall de New York que la comédie musicale française a été présentée le 6 janvier dernier. Dans la peau de La Môme, Anne Carrère, une jeune française originaire du Var ressuscite la légende. Ce spectacle exceptionnel a décroché une tournée de 60 dates aux Etats-Unis.

Image d'un mythe, voix de légende, La Môme devenue un symbole de la chanson française n'a vécu que 47 ans mais sa vie continue de séduire au-delà des frontières. La comédie musicale "Piaf The Show" rend hommage à ce destin vertigineux et tragique. Le spectacle qui cartonne dans le monde entier depuis deux ans a offert une séance unique au célèbre Carnegie Hall de New York le vendredi 6 janvier. Pour toute l'équipe, montrer le spectacle aux Etats Unis est une consécration.

Depuis deux ans, une équipe de France 3 Nice a suivi le parcours de la chanteuse Anne Carrère qui incarne "La môme". Une série signée : B. Persia / R. De Silvestro / F. Gras / S. Lemaire / S. Roy.

"La Môme" revient à New York dans la peau d'Anne Carrère

Elle est née à Toulon, habite à Puget-Ville (Var) et s'est retrouvée à l'affiche de la plus célèbre salle du monde : Anne Carrère est sur un nuage. Soixante ans presque jour pour jour après le passage d'Edith Piaf au Carnegie Hall,  le 13 janvier 1957, la chanteuse varoise autodidacte est consciente de sa bonne étoile.

https://videos.francetv.fr/video/NI_899823@Culture


Quand elle arrive à New York, Anne Carrère ne boude pas son plaisir et vit à 100% tout ce qui se présente. Pour ceux qui n’ont pu s'offrir une place au Carnegie Hall, elle offre au cœur de Time Square un concert improvisé. "Il y a toujours une espèce d’adrénaline qui est différente quand on fait ça dans la rue", dit-elle amusée. Dans la loge de maquillage du Carnegie Hall, le calme est revenu, la chanteuse se prépare à vivre un intense moment de partage avec le public.

Charles Dumont sous le charme

Le spectacle retrace en deux parties le destin artistique de "La Môme". Anne Carrère chante cinq titres signés Charles Dumont : "Non, je ne regrette rien", "Mon Dieu", "Mon Vieux Lucien", "Les Mots d'amour", "Les Flonflons". "Anne Carrère a une voix magnifique, une personnalité faite de gentillesse et de force", assure Dumont.

https://videos.francetv.fr/video/NI_899821@Culture


Sur scène, Anne Carrère est accompagnée par quatre musiciens (pianiste, accordéoniste, batteur percussionniste et contrebassiste). La jeune chanteuse de Puget-Ville mesure le chemin parcouru : "Tu te formes sur le tas et puis un jour tu te sens armée et un jour tu montes sur scène et il faut y aller. C’est la plus belle école, quand on a fait ça on peut tout faire". 

Anne Carrère : sereine et naturelle 

C'est une véritable standing ovation que le Carnegie Hall a offert le 6 janvier à Anne Carrère et à toute la troupe de "Piaf ! The Show". 2800 spectateurs ont acclamé le spectacle pour le plus grand bonheur de l'interprète de "La Môme". 

https://videos.francetv.fr/video/NI_900563@Culture


Après deux ans de tournée, 300 représentations et un succès international, la chanteuse varoise garde les pieds sur terre. Ses parents l'accompagnent dans cette aventure depuis le début. "Je suis contente qu'elle puisse réaliser ses rêves et vivre de sa passion. La voir heureuse me rend heureuse", confie sa mère, Erica. Quant à son père il avoue "avoir pleuré de tout son coeur". 

"Piaf The Show" le début d'une aventure mondiale

Suite à cette belle prestation, lors du salon de l’Apap (le plus grand marché international du spectacle), Anne Carrère a décroché plus de 60 dates sur le territoire américain, soit la plus grande tournée française jamais réalisée en Amérique. Gil Marsala, le producteur du show se met dès lors  rêver d'un séjour prolongé à Broadway.

https://videos.francetv.fr/video/NI_902301@Culture