La Route du Sirque loin du cirque traditionnel à Nexon, dans le Limousin

Par @Culturebox
Mis à jour le 19/08/2018 à 12H57, publié le 19/08/2018 à 12H56
Le festival du cirque à Nexon a lieu chaque été 

Le festival du cirque à Nexon a lieu chaque été 

© France télévisions/culturebox

Nexon, un bourg de 2500 habitants au sud de Limoges, prend chaque année la route du cirque. Le festival La route du Sirque c'est 10.000 visiteurs, 55 représentations et autant de spectacles inattendus. Loin de la tradition circassienne, des créations originales et contemporaines sont proposées du 6 au 25 août avec cette année une place toute particulière accordée aux femmes.

Chaque année, ils sont des milliers à se retrouver à Nexon, en Haute-Vienne, pour assister à des représentations de cirque. Mais pas de clowns ni de gros nez ou d'éléphant sous le chapiteau permanent de ce petit bourg. Non, bien loin du cirque traditionnel, le festival La route du Sirque fait la part belle aux créations décalées et originales.

Voltige, marionnettes, chorégraphies, jeux, théâtre et danse, les circassiens rivalisent d'imagination pour réinventer les codes de l'art comme le jongleur et chorégraphe Jérôme Thomas. C'est lui qui a ouvert les festivités avec sa cration I-Sol. Il y a encore l'artiste argentin, Juan Ignacio Tula avec son spectacle en roue Cyr, "Instante". 

Reportage : M.Weber - F.Bohn - O.Darmostoupe - N.Murviedro 

Le festival met les femmes à l'honneur 

Dans ce milieu très masculin, une fois n'est pas coutume, une place particulière a été accordée aux femmes pour l'édition 2018.  Une dizaine de spectacles sont signés par des circassiennes contemporaines. Des créations singulières et engagées comme "La Dévorée" de Marie Molliens, de la Compagnie Rasposo, ou le spectacle très aérien "Princesses" de Marie Jolet et Marjolaine Karlin de la Cie Cheptel Aleïkoum

La transmission aux plus jeunes

Le Sirque, Pôle national cirque de Nexon, est devenu un lieu de référence en France. Il développe un programme de soutien aux auteurs de cirque. Transmettre le savoir des arts du cirque, fait aussi partie de ses missions. Depuis 30 ans, les plus jeunes participent à des stages pour apprendre les bases du cirque traditionnel avant de s'éveiller aux créations contemporaines.