Une vidéo de Dieudonné retirée de YouTube

Par @Culturebox
Mis à jour le 17/01/2014 à 13H43, publié le 17/01/2014 à 09H13
Dieudonné au Théâtre de la Main d'Or le 11 janvier 2014

Dieudonné au Théâtre de la Main d'Or le 11 janvier 2014

© Alain Jocard / AFP

Une vidéo de Dieudonné a été retirée par YouTube : l’humoriste contesté y chantait "Shoananas", une chanson qui ironise sur la Shoah. Ses fans se sont affrontés verbalement jeudi soir avec des manifestants hostiles à son spectacle près de son fief parisien, le théâtre de la Main d'Or, pour lequel on a appris qu'il n'avait pas de licence d'exploitation.

Dieudonné  avait été condamné en appel le 28 novembre à Paris à 8.000 euros d'amende pour "diffamation, injure et provocations à la haine et à la discrimination raciale" pour cette vidéo, une parodie de la chanson d'Annie  Cordy "Chaud cacao".
 
Suite à un certain nombre de "signalements" et en raison de cette condamnation judiciaire, Youtube a décidé récemment de "bloquer" cette vidéo, selon une source proche du dossier.
 
Une autre vidéo, qui n'était pas rattachée à la chaîne officielle de Dieudonné, mais qui présentait le même contenu, a également été retirée et la chaîne qui la diffusait a été fermée.
 
Une première, selon un avocat de Dieudonné
Contacté par l'AFP un porte-parole de YouTube n'a pas souhaité commenter une décision qui s'applique à des "vidéos individuelles".
 
"Nous ne retirons aucun contenu tant qu'il n'enfreint pas les règles de la communauté YouTube ou qu'il n'est pas manifestement illicite au regard du droit local, par exemple si le contenu a fait l'objet d'une décision de justice", s'est contenté de dire ce porte-parole sans plus de détails.
 
"A ma connaissance c'est la première fois que ça arrive", a commenté Me Sanjay Mirabeau, l'un des avocats de Dieudonné.
 
La chanson reste disponible sur internet
"Si Youtube veut l'enlever, qu'ils l'enlèvent", a réagi pour sa part Me Jacques Verdier, un autre avocat du polémiste. "Internet est éternel et ça ressortira un jour ou l'autre. Ceux qui veulent rire cliquent dessus, ceux qui ne veulent pas ne cliquent pas", a-t-il ajouté.
 
De fait d'autres vidéos dans lesquelles on voit Dieudonné chanter  "Shoananas" sont disponibles sur Youtube et sur d'autres plateformes d'échanges de vidéos. L'humoriste soutient que la chanson, dont il attribue la paternité à des détenus, fait en réalité référence à de "Chauds ananas".
 
Mardi, lors de sa conférence de presse, le président François Hollande avait souligné la nécessité de combattre certains propos tenus par Dieudonné sur internet. "Il est très important de lutter (...) Il y a ce qui est fait  (dans) les spectacles, et il y a ce qui doit être fait sur internet. Nous y travaillons", avait-il déclaré.
 
Confrontation autour du théâtre de la Main d'Or
Par ailleurs, des manifestants hostiles à Dieudonné ont fait face jeudi soir à ses soutiens dans le quartier du Théâtre de la Main d’Or, son fief parisien. Plusieurs dizaines de personnes avaient répondu à l’appel à manifester d’associations juives. Les deux camps ont échangé des provocations verbales et des invectives mais aucun incident majeur n’a été constaté.
 
Dieudonné a été au centre ces dernières semaines d'une intense polémique et d'un bras de fer avec le gouvernement, qui réclamait l'interdiction de son  spectacle Le Mur. Pour la première fois, le Conseil d'Etat a validé une interdiction d'un one-man-show du comédien, au nom de l'ordre public et du respect de la dignité humaine.
 
Dieudonné a joué depuis une nouvelle version du spectacle, semblable à la précédente mais expurgée des attaques les plus frontales contre les juifs.

Pas de licence pour l'exploitation du théâtre
La société qui produit Dieudonné n'a pas la licence nécessaire pour exploiter la Main d'Or, a-t-on appris vendredi. "Nous n'avons pas de licence d'exploitation sur la Main d'or. Il y en avait une mais ce n'est plus le cas depuis le 9 février 2012", a indiqué un  porte-parole de la Drac (direction régionale des affaires culturelles).

Cette licence avait été attribuée à la société Bonnie production, société de production de Dieudonné , qui a été radiée en 2013. Les Productions de la Plume, l'entreprise dirigée par la compagne de  Dieudonné , s'occupent depuis des spectacles de l'humoriste controversé. Mais elle n'a pas fait de demande de licence 1, obligatoire pour tout exploitant d'un lieu de spectacle.