Racisme, homophobie et autres discriminations... Pierre Fatus lance son "Arme de fraternité massive"

Par @Culturebox
Mis à jour le 26/03/2017 à 10H55, publié le 24/03/2017 à 17H14
Pierre Fatus dans son one man show "Arme de fraternité massive"

Pierre Fatus dans son one man show "Arme de fraternité massive"

© France 3 / Culturebox

C'est une demande urgente que Pierre Fatus envoie à l'humanité avec son "Arme de fraternité massive". Mi-clown, mi-humoriste, l'artiste lance un pavé dans la mare des discriminations en tous genres. Racisme, religion, sexualité, politique, le comédien aborde tous les thèmes poil à gratter de l'actualité. Pierre Fatus continue de propager sa parole à Coullons (45) le 13 mai et à Roanne en novembre

Si l'on devait présenter Pierre Fatus, à première vue on dirait que c'est un clown contemporain mais en y regardant de plus près on ajouterait aussi que c'est un manipulateur des mots, de la langue et du corps. Son one man show, "Arme de fraternité massive", résume son humeur dans cette période trouble que traverse la France.  

Tour à tour burlesque et élastique, drôle ou triste, il aborde sans filtre tous les sujets qui fâchent. Racisme, antisémitisme, homophobie... tous les préjugés passent dans la moulinette de Fatus, et ça fait parfois mal. 

Reportage : N. Belabdelouahab  / C. Crenn / A. Scherschell  

https://videos.francetv.fr/video/NI_951903@Culture

Seul en scène, Pierre Fatus s'empare littéralement à bras le corps des sujets qui lui tiennent à coeur avec beaucoup d’auto dérision et de poésie. Tel un funambule, il oscille entre cirque et théâtre, tout son corps est impliqué dans une énergie extrême. "Mon corps et mon esprit sont en action dans quelque chose de ludique", explique-t-il à propos de son show.

Le Clown en colère 

Amoureux de la langue française, il se délecte des jeux de mots délicieux. Lorsqu'il lance "Les gays qui veulent se marier font flipper les cathos, qui tiquent. Les cathos qui tiquent lancent des piquent aux politiques qui répliquent par des 'Tac-tic-toc, personne ne s'explique, on sort les briques, les flics rappliquent et pour finir tout le monde applique une éthique qui nique l'ethnique", on entend le lointain écho d'un certain grand monsieur nommé Raymond Devos. "C'est des colères de clowns qui vont droit dans le sujet, c'est drôle ou moins drôle mais c'est divertissant", assure-t-il
Volontairement inspiré de faits réels, "Arme de Fraternité massive" se regarde, s'écoute et se déguste plusieurs jours après ouverture.  

Prochaines dates du spectacle de Pierre Fatus, le 13 mai 2017 à Coullons dans le Loiret et le 13 novembre au théâtre municipal de Roanne.