Muriel Robin va revenir au one-man-show en septembre

Par @Culturebox
Publié le 14/02/2013 à 16H25
Muriel Robin dans l'émission "Avant-Premières" sur France 2 (14/03/2012)

Muriel Robin dans l'émission "Avant-Premières" sur France 2 (14/03/2012)

© Baltel / Sipa

L'humoriste et comédienne Muriel Robin va remonter sur scène à la rentrée pour un one-man-show (one-woman-show en l'occurrence). Elle présentera un spectacle inédit et autobiographique du 17 septembre au 19 octobre, a annoncé jeudi son service de presse.

A l'affiche du théâtre de la Porte Saint-Martin, à Paris, avant une tournée des Zéniths, Muriel Robin, 57 ans, "racontera sa vie", signant l'intégralité des textes, des sketches et la mise en scène, précise le communiqué. Son dernier one-woman-show remontait à 2005, avant des expériences au théâtre, à la télévision et au cinéma. L'humoriste avait souhaité laisser l'humour de côté afin de se consacrer au théâtre et au cinéma.

"L'envie est revenue"
Dans "Le Parisien" de jeudi, elle explique son retour prochain en solo : "L'envie est revenue. En 2005, je ne voyais plus l'intérêt de continuer, j'étais enfermée dans une mécanique de sketschs qui ne me convenait plus. Aujourd'hui, je suis différente. L'énergie est toujours là, mais il y a quelque chose de plus rond. J'ai fait une psychothérapie pendant vingt piges et cela m'a apporté beaucoup de lumière sur ma vie. Je voulais partager ça avec le public."
"L'Addition", l'un des sketchs d'anthologie de Muriel Robin
"Quelque chose de plus personnel"
"Pour ce retour, je voulais quelque chose de différent, de plus personnel, de plus libre, avec un peu plus de fond mais il fallait aussi que le public puisse retrouver le rire et la folie de mes précédents shows, et que je ne me dénature pas", confie l'humoriste dans les notes de présentation du spectacle, citées par l'AFP. "J'ai donc décidé de raconter ma vie. J'ai pu traiter cette traversée avec suffisamment de recul et de distance pour en tirer, je l'espère, tout le comique", ajoute-t-elle, espérant "partager de l'envie, de l'espoir, de la joie, et un peu plus d'elle." Elle ajoute : "J'aimerais qu'en découvrant cette histoire, le public y retrouve le miroir de la vie où tout est possible."

Dans "Le Parisien", elle explique le menu des thèmes de son prochain spectacle : "Je vais parler de ma famille, où l'on avait le temps que de travailler, de ma passion pour la musique, que personne n'entendait, ou encore de mon arrivée de Saint-Etienne à Paris et du choc des cultures qui fut une grande souffrance. Moi qui ne lisais que 'TV Magazine', on me parlait tout à coup de Brecht... Bref, je vais raconter comment on peut se débrouiller avec ce que nos parents mettent dans nos valises (...) Il y aura du fond, mais toujours de la drôlerie, avec de vrais moments de départ en vrille et de pétage de plombs."