Le retour d'Elie Semoun : "J'aime faire du drôle avec du tragique"

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/11/2015 à 18H03, publié le 10/11/2015 à 16H40
Elie Semoun invité sur le plateau de France 2 pour présenter son nouveau spectacle "A Partager"

Elie Semoun invité sur le plateau de France 2 pour présenter son nouveau spectacle "A Partager"

© France 2 / Culturebox

Elie Semoun remonte sur scène, à partir du 17 novembre, avec un nouveau one man show "A partager". Tous les soirs au Grand Point Virgule à Paris, le comédien croque des personnages de sa famille qui l'inspirent et d'autres totalement inventés et terriblement effrayants. Intime, drôle, saignant, du Semoun pur jus ! L'interview.

Elie Semoun présente  son nouveau spectacle intitulé "A partager", au Grand Point Virgule à Paris. L'humoriste abandonne définitivement les personnages cultes de ses petites annonces pour retourner à ses basiques. Cultivant le second degré et l’humour noir sur des sujets brûlants, le comédien se livre à quelques confessions intimes.

Invité sur le plateau des Cinq Dernières Minutes du 13h de France 2, il évoque avec Elise Lucet ces sujets qui l'animent. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_548084@Culture


La Famille Semoun est drôle !

Pour la première fois, Elie Semoun ouvre la scène à sa grande famille marocaine. Avec l'âge (51 ans) le comédien laisse une petite place à l'intimité. "De temps en temps il faut ôter les masques et arrêter avec les personnages. Et puis ma famille est drôle !", assure l'humoriste avec tendresse. 

Des personnages limites et saignants....

Fabrice, la patronne du spa, Xavier, le handicapé moteur et dragueur, Oussama Ben Dubois, jihadiste débutant, Mapi Cougar, gourmande et épanouie, Jean-Louis, le nouvel élu d'une mairie FN, un pervers ravi des "rapports humains" en Thaïlande et bien d’autres nouveaux "monstres" inventés par Elie Semoun qui livre un one-man-show "très saignant, très social".

Mis en scène par Muriel Robin, le comédien assure qu'il continue à faire le guignol sur scène avec tous ses personnages un peu limites. "Faire rire les gens, c'est un don extraordinaire, mais les thèmes que j'ai choisis de partager dans ce spectacle ne sont pas.... consensuels. C'est très saignant", convient-il. 

Avec quoi on va pouvoir faire rire maintenant ?

Très affecté par les attentats de Charlie Hebdo en janvier 2015, l'humoriste a longuement réfléchi à la teneur de son nouveau spectacle : "Je me suis demandé avec quoi on allait pouvoir faire rire maintenant et finalement le temps est passé et je me suis dis qu'il fallait en parler. C'est notre rôle de bouffon" et de conclure : "Je ne suis pas un homme politique, je fais rire, il ne faut pas confondre".

Le comédien poursuit sa quête du rire libérateur qui implique les citoyens : "J'ai envie de parler de ce qui me touche ou de ce qui m'angoisse, il y a toujours des choses qui me font peur mais j'ai envie d'en rire". 

"A Partager" Elie Semoun au Grand Point Virgule
A partir du 17 novembre 2015
8 rue de l'arrivée, Paris XVe
01 42 78 67 03