Le dimanche soir, c'est scène ouverte pour artistes amateurs au Théâtre Trévise

Par @Culturebox
Publié le 23/11/2013 à 18H13
A la fin du spectacle, les artistes amateurs saluent le public 

A la fin du spectacle, les artistes amateurs saluent le public 

© France 3 Culturebox

Pas facile de faire de la scène quand on est absolument inconnu du grand public. Et pourtant, depuis vingt ans, chaque dimanche soir, le Théâtre Trévise à Paris permet à des artistes amateurs de se produire devant le public, sans audition et gratuitement. Dany Boon, Jamel Debbouze, Eric et Ramzi ont débuté sur cette scène ouverte unique en son genre. Quant au public, il en redemande.

Reportage : Nathalie HAyter, Anne-Lise Berthiau, Anne De Vernisy 

https://videos.francetv.fr/video/NI_140211@Culture

Derrière cette scène ouverte se cache une drôle d’organisation, le FIEALD. Traduisez :  le Festival international artistique libre et désorganisé. Un nom barbare pour une idée qui ne l’est pas.
Elle a germé il y a plus de vingt ans dans la tête de deux hommes, Luc Sonzogni et Jérôme L’Hotsky, qui habitaient à l’époque sur une péniche, à Issy-les-Moulineaux. Avec l’envie d’organiser des soirées différentes, ils ont proposé aux invités de gagner leur billet d’entrée en venant avec une bouteille et en acceptant de passer sur scène. Soixante-dix personnes se sont présentées, un chiffre qui a doublé la semaine suivante. Face au succès, l’événement dominical a migré vers d’autres salles, le Berry Zèbre, puis le Café de la Gare et enfin, depuis 1993, le Théâtre Trévise.
Alex Nguyen : passage au théâtre Trévise - Le Fieald (2011)
Le principe est toujours le même : les artistes amateurs, qu’ils soient chanteurs, danseurs, comédiens, humoristes ont 5 minutes pour convaincre le public. A ce petit jeu, ça passe ou ça casse. Pour certains, le passage a été une vraie rampe de lancement :  Gustave Parking, Dany Boon (qui a créé ici son célèbre sketch « Le Déprimé") Tex, Christophe Alévêque, Serge Riaboukine, Gad Elmaleh, Jamel Debbouze, Eric & Ramzy, Stéphane Guillon, Elie et Dieudonné, mais aussi Les Wriggles et Alexis HK.
Pour le public, c’est l’assurance de passer une bonne soirée à petits prix (10 euros la place) et surtout de ne plus avoir le fameux blues du dimanche soir !

La scène ouverte du FIEALD, tous les dimanches soirs à 20h30 au Théâtre Trévise - 14, rue de Trévise - Paris 9e - 10 euros