L'humour vachard et tendre de Bérengère Krief au Festival d'humour de Paris

Par @Culturebox
Mis à jour le 26/10/2015 à 17H17, publié le 26/10/2015 à 17H03
Bérengere Krief invitée du journal de France 3, évoque son livre de chroniques et le Festival d'Humour de Paris 

Bérengere Krief invitée du journal de France 3, évoque son livre de chroniques et le Festival d'Humour de Paris 

© France 3 / Culturebox

Pendant dix jours, Paris pour son festival de l'humour invite une centaine d'artistes sur des scènes emblématiques de la capitale. Au programme, dix soirées inédites avec notamment la jeune humoriste Bérengère Krief qui prend les commandes du Grand Rex, le mardi 27 octobre 2015. Une soirée spéciale Cop's.

Depuis deux ans, Bérengère Krief affiche complet. Après le Bataclan, Bobino et l’Olympia, la voici au Grand Rex pour le Festival d’Humour de Paris (FUP) avec une version enrichie de son spectacle. 

Invitée sur le plateau de France 3 Paris Ile de France, elle parle de son chat Jean-Noël, sur qui elle teste ses chroniques, sa technique d'écriture et la soirée du festival d'humour de Paris. Entourée d'Arnaud Ducruet, Marine Baousson, Christine Berrou ou Marc-Antoine Le Bret, elle pilote la Grande soirée de l’humour féminin : Bérengère Krief And Cop’s !

https://videos.francetv.fr/video/NI_535014@Culture


Regard décalé et authentique 

Sur scène, Bérengère Krief dézingue un peu tout le monde, mais plutôt gentiment. Son humour vachard et tendre parle aussi bien de ses copains gays, des plans drague qui tournent vinaigre et des émissions de télé où les rencontres ont lieu à la ferme. Vachard ? Non pas tant que ça tempère la comédienne : "j'essaie d'être authentique et quand les gens se reconnaissent, c'est toujours plaisant parce que ça révèle quelque chose chez eux", assure-t-elle. 

Son producteur, Jean-Marc Dumontet, se réjouit : "Aujourd'hui, c'est la numéro 1 de la nouvelle génération des trentenaires. Bérengère, c'est une femme très libre, elle va traiter des sujets féminins de fond mais pas girly", souligne-t-il à propos de la comédienne révélée à la scène dès son enfance.

Bérengère, son chat et ses coups de griffe

Il suffit de faire un petit tour sur la page facebook de Bérengère Krief pour constater que la jeune femme a attrapé le virus "catophile". Son félin à elle s'appelle Jean-Noël et ressemble à un bon gros chat de gouttière ronronnant. Elle aime tellement son tigre gentil qu'elle en a fait un recueil de chroniques intitulé "La prochaine fois, je vous montre mon chat".

Histoires du quotidien, légères ou graves, la comédienne décortique l'actualité par tous les bouts. Nabila, les nouvelles technologies ou encore Charlie Hebdo, la jeune humoriste lyonnaise passe tout là la moulinette. Un exercice plutôt inédit pour la comédienne qui le dissocie de son parcours scénique. Son livre est un recueil de ses chroniques parues sur le site internet du Point, une sorte de journal de bord sur une année. "Dans mon spectacle je ne parle pas du tout d'actualité, c'est beaucoup plus général. Pour cet exercice j'étais tributaire de l'actualité et il y a eu des fois ou c'était plus simple que d'autres", explique-t-elle.
Couverture livre Bérengère Krief © Flammarion

"La prochaine fois je vous montre mon chat" aux éditions Flammarion. Paru le 14 octobre 2015. Prix conseillé 14€

Bérengère Krief poursuit sa tournée en France : 
le lundi 02/11/2015 à 20h00 à Bobino Paris 14e
le samedi 07/11/2015 à 20h30 espace culturel "Le parc" à RIBEAUVILLE
le vendredi 13/11/2015 à 20h30 à  STE LUCE SUR LOIRE
le mardi 24/11/2015 à 20h30 à LA GRANDE MOTTE
le mercredi 25/11/2015 à 20h30 au Palais de la méditerranée de NICE 
le jeudi 26/11/2015 à 2h30 à AIX-EN-PROVENCE
le mercredi 09/12/2015 à CALUIRE 
le mardi 15/12/2015 à CLAMART