L'humoriste Jérôme Commandeur de retour sur les planches avec "Tout en douceur"

Mis à jour le 23/01/2018 à 12H57, publié le 13/01/2018 à 18H22
Jérôme Commandeur sur la scène de l'Entrepôt à Muhlouse, le 10 octobre 2017

Jérôme Commandeur sur la scène de l'Entrepôt à Muhlouse, le 10 octobre 2017

© Vincent Voegtlin / PHOTOPQR/L'ALSACE/MAXPPP

Après 5 ans d'absence, revoilà sur scène l'humoriste Jérôme Commandeur, dans un nouveau spectacle "Tout en douceur". Auto-dérision et humour noir sont toujours au programme de ce one-man show. Rencontre avec l'artiste lors de ses dernières répétitions au Théâtre de la Gaîté Montparnasse à Paris, où il se produit jusqu'au 29 avril 2018.

En raison d'un agenda surchargé, Jérôme Commandeur avait, au mois de septembre, suspendu sa collaboration quotidienne dans la matinale d'Europe 1. Il a repris sa chronique début janvier en même temps qu'il présente son nouveau spectacle "Tout en douceur" au Théâtre de la Gaîté Montparnasse. Il savoure cette rentrée et n'a rien perdu de son humour grinçant. 

Reportage : N. Lemarignier / G. Michel / L. Bouhnir / B. De St Jorre

https://videos.francetv.fr/video/NI_1162457@Culture

Les Français qui râlent tout le temps et jurent que "c'était mieux avant", ses petits travers et Kim Jong-Un, sont quelques unes des cibles de son nouveau spectacle. Quand on lui fait remarquer que finalement assez peu d'humoristes caricaturent le dictateur nord-coréen, il répond avec toute sa fausse naïveté "Je ne le ferai pas là-bas, parce que je pense qu'il n'a pas beaucoup de second degré, ce monsieur. Mais ici, ça va, les gens ne sont pas très attachés à lui."

Il sera bientôt René Angélil, l'époux de Céline Dion, au cinéma

Présent dans les médias, à la radio et au cinéma, on avait presque oublié que Jérôme Commandeur n'avait pas fait de spectacle depuis 5 ans. Un vrai bonheur pour lui de remonter sur scène. 

Autre projet attendu pour la fin d'année, le tournage d'un film sur Céline Dion, écrit par Valérie Lemercier. Elle interprètera la célèbre chanteuse et a confié à l'humoriste de rôle son époux et mentor René Angélil, décédé en janvier 2016.