Jamel Debbouze revient au one-man-show avec "Maintenant ou Jamel" : "J'aime trop ce métier pour le quitter"

Mis à jour le 19/02/2018 à 15H14, publié le 19/02/2018 à 14H08
Jamel Debbouze invité sur le plateau de France 2 pour son nouveau spectacle "Maintenant ou Jamel"

Jamel Debbouze invité sur le plateau de France 2 pour son nouveau spectacle "Maintenant ou Jamel"

© France 2 / Culturebox

Après six ans d'absence sur les planches, Jamel Debbouze revient avec un nouveau one-man-show "Maintenant ou Jamel". Invité de 20h30 Le Dimanche sur France 2, l'humoriste a rappelé son attachement profond à la scène et à la famille. Il est rejoint par l'acteur Pierre Richard, pour son seul en scène "Petit éloge de la nuit" et son rôle dans le film "Madame Mills, une voisine si parfaite".

Jamel Debbouze revient plus motivé que jamais avec son nouveau spectacle "Maintenant ou Jamel". Une tournée qui n'a rien d'un adieu, à 42 ans, l'humoriste souhaite prendre du plaisir au présent. Invité sur le plateau du magazine "20h30, le dimanche", il déroule une partie de son beau parcours avec Thomas Sotto, et dit simplement "J'aime trop ce métier et j'espère le faire le plus longtemps possible". A l'image de son idole Pierre Richard, qui le rejoint pour présenter son nouveau film "Madame Mills, une voisine si parfaite". 

https://videos.francetv.fr/video/NI_1188281@Culture

"Ma priorité, c'est ma mère et ma famille"

En regardant la fresque qui détaille les étapes importantes de sa vie, Jamel Debbouze découvre une photo d'un petit garçon bouclé auprès de sa mère. "Ce petit garçon est né pour faire plaisir à sa mère, ensuite il a essayé de trouver sa place comme il a pu et aujourd'hui il est très heureux d'être qui il est." Un sens de la famille, que l'enfant de Trappes, n'a jamais mis de côté. "Ma priorité c'est ma mère, ma femme et mes enfants".  

"C'est le handicap qui m'a mené à cette carrière" 

La fougue, l'humour, l'impertinence, la répartie et l'énergie de l'adolescence amènent Jamel Debbouze à monter sur scène dès le plus jeune âge. Repéré par un professeur de théâtre dans les années 90, il intègre un atelier et excelle dans l'improvisation. "Ça lui a tout de suite parlé", se souvient Alain Degois. C'est aussi à cette période qu'il est victime d'un grave accident. En voulant attraper un bus, il traverse une voie ferrée, se fait percuter par un train et perd l'usage de son bras droit. "Après cet accident, je me suis rendu compte que je ne pouvais pas faire grand-chose, raconte le comédien, la scène me demandait juste d'être moi-même, joyeux et de diffuser cette joie, et de conclure, oui c'est le handicap qui m'a poussé  à le faire". 

Affiche Maintenant ou Jamel © DR
L'affiche de "Maintenant ou Jamel" rappelle celle d'un film d'Harold Lloyd ou l'on voit le comédien suspendu aux aiguilles d'une drôle d'horloge. Jamel Debbouze dit toute son admiration pour cet acteur du cinéma muet, lui aussi handicapé de la main droite. "C'est quelqu'un de très inspirant et qui donne de l'espoir, faire ces cascades avec son handicap c'est quasiment impossible et ça m'a beaucoup inspiré. 

"Passer le flambeau c'est dans notre éducation"

En 2008, il fonde "Le Jamel Comedy club". Un temple du Stand-Up doublé d'une pépinière de jeunes talents. "Je viens des associations de Trappes, il y a ce réflexe du partage et la solidarité car seul on n'arrive à rien. Quand, à mon tour j'ai pu transmettre je l'ai fait sans réfléchir, c'est dans notre nature de faire en sorte que tout le monde en profite", affirme le comédien. 

"Pierre Richard, j'adorerais tourner avec lui"

A 83 ans, Pierre Richard est l'exemple parfait de l'acteur comique qui a su sortir du cadre. Son allure de Grand Blond dégingandé plane sur le cinéma de comédie depuis le début des années 1970.  A la manière d'un Charlie Chaplin (encore un héros du cinéma muet), ses gestes maladroits provoquent le rire et ses grands yeux naïfs en disent long sur sa vision du monde. Il a joué les plus beaux duos comiques avec Depardieu ("La Chèvre", "Les Compères" "Les Fugitifs"), tendre et mélancolique, Pierre Richard est un exemple pour Jamel. "J'adore sa sensibilité, son humanité, tous les personnages qu'il a campés sont sincères, il faut être super fort pour jouer des faibles."
Pierre Richard et Jamel Debbouze

Pierre Richard et Jamel Debbouze

© France 2 / Culturebox
Les deux comédiens échangent un long moment en parfaite connivence et évoquent "Le Jouet" de Francis Veber, leur film préféré. A quand un projet commun Pierre Richard / Jamel Debbouze ? Tous les deux répondent en chœur : "j'adorerais ça !"

Pierre Richard poursuit sa tournée pour "Petit Eloge de la Nuit", une partition "sérieuse" avec des textes de Baudelaire, Maupassant, ou Kundera qui invitent à la rêverie. Il est seul en scène au théâtre Hébertot à partir du 18 avril 2018. Dès le 7 mars prochain on le retrouve sur les écrans dans le film de Sophie Marceau,"Madame Mills, une voisine si parfaite".