Après 35 ans de scène, la Madeleine Proust rend son tablier

Mis à jour le 03/06/2018 à 12H09, publié le 02/06/2018 à 16H55
La Madeleine de Proust fait ses adieux à la scène 

La Madeleine de Proust fait ses adieux à la scène 

© Lionel Vadam/Maxppp

Après 35 ans dans la peau d'une mamie du Doubs, Lola Sémonin, une institutrice reconvertie à la comédie, raccroche la blouse de son célèbre personnage. Elle tire sa révérence dimanche 3 juin à l'Olympia avec son spectacle "La Madeleine Proust : les Adieux à la scène".

Avant de se retrouver sous les feux de la rampe, Lola Sémonin était institutrice. L'envie de jouer la comédie la démangeait depuis longtemps lorsqu'elle attérit dans une école du Haut-Doubs. Dans cette région près de la frontière Suisse, elle cotoie et sympathise avec le monde paysan. Elle passe son temps à observer et écouter ces mamies aux accents à couper au couteau. Le personnage de Madeleine Proust, une mémé de 80 ans, lui vient alors naturellement en 1982.  Son tout premier spectacle "La Madeleine Proust en forme" se monte à Morteau. Cinq ans plus tard, la comédienne fait un triomphe dans la "Madeleine Proust à Paris". 

Au départ c'est une paysanne mais mon but en tant qu'auteur c'était qu'elle ouvre la mémoire du spectateur.

Lola Sémonin

Au fil des années, ce personnage attendrissant et plein de bon sens attire la sympathie. Parce qu'elle parle au coeur des gens, la Madeleine remplit les salles. Après 30 ans de service,  trois nominations aux Molière, 1 million de spectateurs pour son cinquième spectacle, Lola Sémonin fait ses adieux à la scène pour se consacrer à l'écriture. 

Rencontre avec Lola Sémonin : E. Colin, S. Giaume, J. Pires

https://videos.francetv.fr/video/NI_1245487@Culture

Si vous ne l'avez jamais vue, c'est le moment ! Son dernier spectacle entre rire et émotion fait des grands écarts entre le temps passé et les nouvelles technologies. Comme à ses débuts, la Madeleine s'affaire dans sa cuisine où ça sent bon la soupe et le gâteau.  En feuilletant le journal, cette grand-mère qui pourrait être celle de chacun d'entre nous, commente l'actualité et jette son regard sur le monde moderne avec beaucoup de réalisme.


Et la boucle sera bouclée pour la Madeleine de Proust avec un ultime spectacle à Morteau, le samedi 16 juin à 20h30 et le dimanche 17 juin à 17h.