La "Halle de La Machine" à Toulouse : pas un musée, mais une écurie pour François Delarozière

Mis à jour le 29/08/2018 à 18H23, publié le 29/08/2018 à 17H03
François Delarozière dans la Halle de la Machine

François Delarozière dans la Halle de la Machine

© France 3 / Culturebox

La Halle de La Machine ouvrira ses portes au public en novembre 2018 à Toulouse dans le quartier de Montaudran. Elle accueillera les animaux mécaniques géants créés par la Compagnie La Machine de Nantes quand ils ne seront pas en tournée. Une écurie de machines plus qu'un musée qui sera ouverte au public et animée par des manipulateurs comédiens. Ouverture début novembre.

Le Dragon Long Ma, les araignées et autres animaux mécaniques géants nés de l'imagination de François Delarozière et que vous avez peut-être vu déambuler un jour en pleine ville ont bien droit à un peu de repos quand elles ne courent pas le monde.

Ce havre de paix c'est à Toulouse que François Delarozière a choisi de l'installer dans une grande halle de verre de  5000 m2. Un lieu où les machines seront entreposées et entretenues. Elles seront visibles par le public et présentées par des manipulateurs-machinistes-comédiens qui permettront au visiteur de rentrer dans cet univers, de comprendre l'objet".

Ce n'est surtout pas un musée ! C'est vraiment une sorte d'écurie de machines

François Delarozière

Reportage France 3 Midi-Pyrénées : E. Wat / V. Albinet / M. Dailly / F. Ratel
Déjà implantée à Nantes et à Tournefeuille, la Compagnie La Machine a mis en route ce projet il y a neuf ans.

La Halle de La Machine abritera les machines de six spectacles différents et accueillera une nouvelle créature monumentale dont la première apparition est prévue à Toulouse du 1er au 4 novembre à l’occasion du spectacle "Le Gardien du Temple".