Du théâtre, des marionnettes et le chanteur Aldebert font le "Bonheur des Mômes" au Grand-Bornand

Jean-Michel Ogier
Par @jmo1512
Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 29/08/2018 à 12H20, publié le 29/08/2018 à 12H13
"Au bonheur des mômes" : Pinocchio fascine toujours 

"Au bonheur des mômes" : Pinocchio fascine toujours 

© PHOTOPQR/LE DAUPHINE/MAXPPP

Depuis 1992 déjà, le festival "Au bonheur des mômes" au Grand Bornand fait la joie des petits. 536 représentations sont au programme de cette édition 2018, ouverte par un défilé de marionnettes géantes et de comédiens. Les organisateurs attendent 90 000 personnes dans la station haut-savoyarde. Lundi soir, Aldebert a mis le feu avec un spectacle survolté.

Au fil des années, le festival "Au bonheur des mômes" est devenu un rendez-vous estival incontournable pour le jeune public au point d'être surnommé "l'Avignon des enfants". Il attire chaque été des milliers d'enfants et leurs parents avec une programmation riche et variée : théâtre, cirque, musique sans oublier les ateliers pratiques. Toute l'année l'équipe du festival parcourt l'Europe pour dénicher le meilleur du spectacle jeune public. 125 compagnies ont été sélectionnées pour cette édition dont l'invitée d'honneur est l'Italie.

Reportage France 3 Alpes : X. Schmitt / C. Picaud / P. Caillat
Lundi soir, après une journée riche en spectacles et en rires, Aldebert, le rockeur "star" des enfants a véritablement mis le feu à la "Zik des Mômes", rassemblant plusieurs milliers de festivaliers au pied de la grande scène du festival.