Festival "Paris Quartier d’été" : troublant corps à corps avec un robot

Par @Culturebox
Mis à jour le 19/07/2015 à 12H19, publié le 19/07/2015 à 11H29
"Sans objet" de la Cie 111 mise en scène par Aurélien Bory sur la scène du Théatre de la Cité internationale (Paris 14e)

"Sans objet" de la Cie 111 mise en scène par Aurélien Bory sur la scène du Théatre de la Cité internationale (Paris 14e)

© Culturebox

Depuis 25 ans le festival Paris quartier d’été prend le relais des salles de spectacles en pause estivale. 25 ans de musique, de danse, de cirque ou de théâtre avec un objectif, surprendre le public avec des trouvailles inclassables et des projets innovants. Comme ce "Sans objet" d’Aurélien Bory qui met en scène deux comédiens et un robot industriel réunis pour un étrange ballet

Pour cette 26e édition les organisateurs ont choisi de s’interroger sur l’automatisation de notre existence, sur la place des machines dans notre vie, cette robotisation à outrance qui nous amènerait à nous comporter comme ces robots créés pour nous servir.
 
Une réflexion à laquelle participe le metteur en scène et ancien jongleur Aurélien Bory et sa Compagnie 111 qui propose "Sans objet". Une pièce réunissant dans un étrange ballet deux danseurs et acrobates aux prises avec un robot. Une œuvre qui s’interroge sur les relations entre l’homme et la machine, sur le réel pouvoir de l’un sur l’autre. La machine va-t-elle s’humaniser ou l’homme se muer en créature mécanique ?

Un corps à corps étonnant à découvrir jusqu’au 2 août au Théâtre de la Cité internationale dans le 14e arrondissement.
 
Reportage : G.Faure, E.Hunzinger

https://videos.francetv.fr/video/NI_485327@Culture


Pour cette édition anniversaire "Paris Quartier d’été" propose une vingtaine de spectacles répartis sur quarante-deux lieux de la capitale et de la petite couronne.
Jusqu’au 9 août 2015
INFO/RESA sur le site du festival.

A noter que certains spectacles sont gratuits.

"Sans objet" d'Aurélien Bory

"Sans objet" d'Aurélien Bory

© Culturebox