"Racines vagabondes" : le spectacle d'été du Théâtre équestre de Bretagne entre sciences et poésie

Publié le 29/05/2018 à 11H54
"Racines vagabondes" du théâtre équestre de Bretagne

"Racines vagabondes" du théâtre équestre de Bretagne

© Equus Arte / Théâtre équestre de Bretagne

Equus Arte, la compagnie du Théâtre équestre de Bretagne, revient aux racines de notre Histoire pour cette saison estivale. "Racines vagabondes" explore notre passé et se pose des questions sur notre avenir. Une fable mêlant théâtre et spectacle équestre. La rencontre entre un poète et un scientifique. A voir tous les mercredis des mois de juillet et août à La Chapelle Gaceline, dans le Morbihan.

L'origine de la terre, puis le chaos...L'harmonie des débuts mis à mal, notamment par l'Homme, et deux personnages, un poète et un scientifique qui s'interrogent sur le vivant. Un spectacle inspiré par le livre du scientifique Gauthier Chapelle "Le vivant comme modèle" (Ed. Albin Michel), l'un des plus célèbres représentant en France du mouvement du biomimétisme, qui consiste à s'inspirer du vivant pour évoluer. 

Reportage : France 3 Bretagne : C. Jauneau / L. Cognard / P. Cheval

https://videos.francetv.fr/video/NI_1241987@Culture

Un spectacle estival poétique et positif, cela est plutôt rare lorsque l'on parle d’écologie et d'avenir de notre terre. "Racines vagabondes" met en scène de façon onirique des chevaux et des hommes, qui questionnent notre Histoire. Deux mondes opposés se confrontent aussi, la poésie et les sciences. Comment sauver le vivant ? En s'inspirant de ce que nous offre déjà la nature "Il y a des scènes équestres et des scènes où les chevaux représentent les océans, les planètes...Et puis il y a tout une partie théâtrale qui permet d'illustrer la relation entre la science et la poésie" raconte Patrick Massé, le directeur du Théâtre Équestre de Bretagne. Le calme va revenir sur cette planète qui pourrait être la notre bientôt. L'homme, assagi, va apprendre de la nature plutôt de la détruire.