Décès de Tsilla Chelton, la « Tatie Danielle » de Chatiliez

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 16/07/2012 à 13H53
Tsilla Chelton dans "Tatie Danielle" d'Etienne Chatiliez

Tsilla Chelton dans "Tatie Danielle" d'Etienne Chatiliez

© Kobal / The Picture Desk / AFP

Tsilla Chelton est décédée dimanche près de Bruxelles, à l'âge de 93 ans. La comédienne française avait surtout joué au théâtre mais elle s’était fait connaître du grand public en incarnant « Tatie Danielle » dans le film d’Etienne Chatiliez

Extrait de "Tatie Danielle"

https://videos.francetv.fr/video/NI_484115@Culture

Née à Jérusalem en 1919 de parents français, Tsilla Chelton a passé son enfance en Belgique : elle a perdu sa mère à l'âge de six ans et est partie avec son père à Anvers.

Durant la Deuxième Guerre mondiale, elle quitte la Belgique pour la Suisse. Elle s'installe à Paris à la Libération, suit les cours du mime Marcel Marceau  et monte pour la première fois sur les planches dans une pièce de Roger Blin.

Une comédienne de théâtre
Elle a joué  Jacques Audiberti, Bertolt Brecht et surtout Eugène Ionesco, dont elle a créé onze pièces.

Elle a joué les grands classiques (Molière, Racine, Shakespeare, Shaw) sous la direction des plus grands metteurs en scène. Elle a aussi défendu la création contemporaine. Elle avait reçu en 1994 le Molière de la meilleure comédienne pour "Les Chaises" de Ionesco. Elle a été plusieurs fois la partenaire-complice du comédien-metteur en scène Jacques Mauclair.

Tsilla Chelton a tourné au cinéma avec Yves Robert (La Guerre des boutons, Les Copains), Claude Chabrol, Gérard Oury, Claude Berri.

Tsilla Chelton dans "La Boîte de Pandore", du réalisateur turc Yesim Ustaoglu (2008)

Tsilla Chelton dans "La Boîte de Pandore", du réalisateur turc Yesim Ustaoglu (2008)

© Archives du 7e art / AFP
C’est son interprétation du rôle-titre du film d’Etienne Chatiliez, Tatie Danielle, la rend célèbre auprès du grand public. Elle y est une grand-mère acariâtre.

Le professeur du Splendid
A la télévision, la comédienne a participé à de nombreux téléfilms sous la  direction de Claude Santelli, Jean Kerchbron, Marco Pico, Christiane Spiero,  Nadine Trintignant, Nina Companeez.

Elle a aussi enseigné l'art dramatique, formant entre autres les acteurs du Splendid, Gérard Jugnot, Michel Blanc, Christian Clavier, Marie-Anne Chazel et Thierry Lhermitte.

Dans un de ses derniers films, "Zone libre" de Christophe Malavoy, sorti en  salles en 2007, elle interprétait une grand-mère juive.

"Un talent formidable"
Tsilla Chelton avait "un talent formidable", a déclaré Etienne Chatiliez à l'annonce de sa mort, évoquant "une très grande comédienne".

"C'était un talent formidable, plus habitué au théâtre qu'au cinéma", a affirmé Etienne Chatiliez sur BFM-TV. "Elle a eu la chance de rencontrer  Ionesco qui lui a donné ses galons (...) Le rêve d'un comédien, c'est la rencontre avec des rôles. Elle l'a eu au cinéma comme au théâtre", a-t-il  ajouté.

"Elle faisait bien la différence entre le personnage  et ce qu'elle était dans la vie", selon le réalisateur, qui se souvient que, dans "Tatie Danielle", le "rôle de vieille dame très méchante l'avait amusée".

La bande-annonce de "Tatie Danielle"