Comment le titre de Capitale de la culture a métamorphosé Lille

Mis à jour le 11/01/2013 à 17H54, publié le 11/01/2013 à 17H29
Un ancien Centre de Tri du Courrier transformé en  "Temple de l'art contemporain"

Un ancien Centre de Tri du Courrier transformé en  "Temple de l'art contemporain"

© France 3 Culturebox

Alors que Marseille occupe le devant de la scène en tant que nouvelle capitale européenne de la culture, il est intéressant de retourner dans d’autres villes choisies par le passé pour porter ce titre. C’est le cas de Lille qui fut capitale culturelle en 2004. Les retombées n’ont pas cessé une fois la fête finie. Encore aujourd’hui, la ville du Nord surfe sur l’engouement créé à cette occasion.

https://videos.francetv.fr/video/NI_143085@Culture

En 2004, Lille et la région Nord- Pas-de-Calais (soit 193 villes partenaires) avaient proposé 2500 fêtes et manifestations, accueilli 17 000 artistes et 4000 journalistes . Au total, ce sont 9 millions de personnes qui sont venues participer à cette grande fête de la culture, étalée sur une année. La France a déjà été choisie à quatre reprises pour porter ce titre de Capitale culturelle : Paris en 1989, Avignon en 2000, Lille en 2004 et Marseille en 2013. Les prochaines villes sur la liste pour 2014 : Riga (Lettonie) et Uméa (Suède).