"Les amants d'un jour", hommage à l'amour éternel chanté par Edith Piaf

Par @Culturebox
Publié le 11/05/2013 à 14H08
La troupe des "Amants d'un jour" lors d'un showcase à Bobino le 25 mars dernier.

La troupe des "Amants d'un jour" lors d'un showcase à Bobino le 25 mars dernier.

© Tiboul/MaxPPP

Les hommages à Edith Piaf se succèdent en cette année anniversaire de sa mort. Dernier en date, la comédie musicale "Les amants d'un jour" écrite à partir du répertoire de la Môme. En avant-première en région au cours du mois de juin avant Bobino à Paris à partir du 24 septembre.

Reportage : J-L.Serra / P.Lassus / S.Fouquet / F.Cattin

https://videos.francetv.fr/video/NI_145915@Culture

"Les amants d'un jour", c'est l'histoire d'un amour maudit. Montmartre 1957, Marie (Florence Coste) et Pierre (Benoît Maréchal) ont 20 ans et ils s'aiment. Mais voilà, comme dans les plus grandes et les plus belles histoires d'amour, leur liaison est impossible. Issus de milieux sociaux diamétralement opposés, leurs familles désapprouvent. Roméo et Juliette des temps modernes ils préfèrent la mort à la séparation. Une issue tragique comme celle que vécut le couple Piaf Cerdan à la mort du boxeur en 1949.

Le répertoire de Piaf revisité

C'est cette histoire que nous raconte la troupe des "Amants d'un jour" à travers 24 titres de Piaf. Le spectacle mis en scène par Jean-Louis Grinda sous la direction musicale de Jean-Claude Ghrénassia n'est pas un récital, mais une réinterprétation, une mise en perspective romantique du répertoire de la Môme. Un répertoire qui apparait dans toute sa force dramatique, presque théâtrale. Piaf ne chantait pas ses chansons, elle les vivait. C'est cette "incarnation" au sens littéral du terme qu'ont voulu retranscrire les auteurs et les comédiens. 

Bobino, là où tout a commencé

Le spectacle sera en tournée en avant première le 5 juin à Hyères , le 13 à La Grande-Motte , Lille le 16, Nantes le 20, Bordeaux le 22 et Lyon le 29 juin avant la grande première à Bobino le 24 septembre. Un lieu qui n'a pas été choisi par hasard : c'est en effet dans cette salle du 14ème arrondissment de Paris qu'Edith Piaf a fait ses débuts sur scène en 1936.