En Serbie, on prépare une comédie musicale sur Milosevic : le "Slobodan Show"

Par @Culturebox
Mis à jour le 09/01/2018 à 18H16, publié le 09/01/2018 à 17H48
Le 13 février 2003, Slobodan Milosevic entamait sa deuxième journée d'audience au Tribunal Pénal International pour l'ex-Yougoslavie, où il était jugé pour des faits de génocide, crime contre l'humanité et crimes de guerre. 

Le 13 février 2003, Slobodan Milosevic entamait sa deuxième journée d'audience au Tribunal Pénal International pour l'ex-Yougoslavie, où il était jugé pour des faits de génocide, crime contre l'humanité et crimes de guerre. 

© PAUL VREEKER / POOL-FILES / AFP

La comédie musicale retracera la vie de Slobodan Milosevic, l'ancien dirigeant de la Serbie pendant les guerres des Balkans, ainsi que celle de son épouse, Mira Markovic. Elle est actuellement en préparation à Belgrade, en Serbie.

"Les répétitions vont débuter mi-janvier et la première est prévue en février à Gracanica", la grosse enclave serbe non loin de Pristina au Kosovo, a déclaré Marko Grubic, chargé de composer la musique pour ce spectacle qui s'appellera le "Slobodan Show". Les acteurs seront des serbes du Kosovo. Marko Grubic confie avoir décidé de composer une musique originale au lieu de se servir des mélodies de l'époque du règne de Milosevic dans les années 1990.

"Un moment crucial : la dissolution de la Yougoslavie" 

"Slobodan et Mira sont un couple indissociable à la tête de l'Etat à un moment crucial, la dissolution de la Yougoslavie et la redéfinition du monde", a déclaré dans la presse locale Jelena Bogavac, qui s'est chargée du texte. Elu en 1990 président de la Serbie, Slobodan Milosevic a soutenu la cause serbe dans les conflits en Croatie (1991-95), en Bosnie (1992-95) et au Kosovo (1998-99). Evincé du pouvoir en 2000, il est décédé en 2006 à 64 ans dans le centre de détention du Tribunal Pénal International pour la Yougoslavie aux Pays-Bas, où il était jugé pour génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre.
 
Son épouse, Mira Markovic qui avait selon les médias locaux une grande influence sur l'homme fort de la Serbie, dirigeait un mouvement la "Gauche yougoslave". Confrontée à des accusations de corruption, elle s'est exilée en Russie en 2003.

13.000 personnes sont mortes lors de la guerre du Kosovo

Le spectacle sera mis en scène par Nenad Todorovic, un artiste basé au Kosovo tout comme sa troupe. Ces comédiens serbes du théâtre national du Kosovo se sont installés à Gracanica après le retrait des troupes serbes du Kosovo en 1999, au terme de l'ultime conflit ayant abouti à l'éclatement de l'ex-Yougoslavie. La guerre du Kosovo a fait 13.000 morts, principalement des Kosovars albanais. Ce conflit s'est achevé quand l'Otan a bombardé la Serbie. Le Kosovo a déclaré en 2008 une indépendance que Belgrade et la minorité serbe ne reconnaissent pas.