Dirty Dancing : 30 ans après le film, la comédie musicale enchante les fans

Publié le 13/01/2018 à 12H39
"Dirty Dancing" au Palais des Congrès de Paris le 12 janvier 2018

"Dirty Dancing" au Palais des Congrès de Paris le 12 janvier 2018

© France 3 / culturebox / capture d'écran

C'est l'un des événements culturels attendus par des milliers de fans en ce début d'année. 30 ans après la sortie en salles du film culte "Dirty Dancing", la comédie musicale du même nom revient à Paris sur la scène du Palais des Congrès jusqu'au 14 janvier, avant une grande tournée dans toute la France. Les inconditionnels de Bébé et Johnny sont en émoi et la magie fonctionne toujours.

Des fans qui hurlent aux répliques cultes du film, une bande originale qui rappelle de nombreux souvenirs, une histoire d'amour, de la danse et du spectacle....tous les ingrédients sont réunis pour faire de cette comédie musicale un succès. En tout cas, les premiers spectateurs du Palais des Congrès de Paris ont apprécié cette nouvelle adaptation de "Dirty Dancing"

Reportage : N. Hayter / N. Berthier / P. De La Foata

https://videos.francetv.fr/video/NI_1162269@Culture

L'anniversaire d'un film culte

Été 1963 :  une jeune fille de bonne famille passe des vacances monotones avec ses parents et sa sœur dans un village de vacances de l’Oregon. Un soir, Bébé pénètre dans le local des employés qui se déchaînent sur des rythmes endiablés, sensuels et provocants. Elle découvre un monde fascinant et grisant et y rencontre Johnny Castle, un professeur de danse charismatique, qui va la choisir comme partenaire...

C'est le résumé d'un succès planétaire, qui n'était pas censé en devenir un !  En 1987, le film à petit budget ne reçoit pas d'excellentes critiques et n'a pas de star à l'affiche. Mais le bouche-à-oreille va fonctionner et propulser Patrick Swayze et Jennifer Grey sur le devant de la scène. Leurs danses et leur histoire d'amour vont séduire des millions d'adolescent(e)s. Et 30 ans plus tard, ce sont les mêmes qui viennent voir la comédie musicale et se rappeler les sensations du film. 


Une BO vendue à 32 millions d'exemplaires

Les personnages et l'histoire ne sont pas les seuls ingrédients du succès de "Dirty Dancing". La musique du film y est pour beaucoup. Le tube "The time of my life", interprétée par Bill Medley et Jennifer Warnes a obtenu l'Oscar de la meilleure chanson de film en 1987. A sa sortie, l'album où figure également "Be my baby" de The Ronettes, s'est classé numéro 1 des ventes aux Etats-Unis et y est resté pendant 18 semaines. Il s'est vendu à 32 millions d'exemplaires dans le monde. Pour tous les amoureux et nostalgiques du film, la comédie musicale entame dès la mi-janvier une grande tournée à travers tout le pays