Tatiana-Mosio Bongonga, une vie de funambule

Par @Culturebox
Mis à jour le 05/11/2017 à 13H55, publié le 28/10/2017 à 11H24
La la funambule Tatiana-Mosio Bongonga présente en ce moment plusieurs spectacles avec sa compagnie Basinga

La la funambule Tatiana-Mosio Bongonga présente en ce moment plusieurs spectacles avec sa compagnie Basinga

© France 3 / Culturebox

"Esquif", c'est le nom de la création qui réunit les deux compagnies de cirque Basinga et Inextrémiste, accompagnées par les joyeux musiciens du Surnatural Orchestra. Du haut de son fil, la funambule Tatiana-Mosio Bongonga coordonne la mise en scène. Le spectacle est présenté dans plusieurs salles de France jusqu'au mois de décembre.

Elle est en équilibre sur son fil, mais ne perd pas une miette de ce qui se passe sur terre. Tatiana-Mosio Bongonga répète son spectacle "Esquif", une création 2016 qui rassemble l'esprit de trois compagnies. La funambule de Basinga, les bouteilles de gaz d'In Extrémiste et les 18 musiciens du Surnatural Orchestra promettent un beau spectacle plein de rêves et de rires.

Reportage : J. Escaffre / J. Morch / E. Diaz

https://videos.francetv.fr/video/NI_1106571@Culture

Un seul trébuche et le groupe chavire

Sous le fil de Tatiana, le plateau se transforme en terrain de jeu où les bonbonnes de gaz sont à la fois planches à roulettes, catapulteuse ou jeu de construction. La petite troupe hétéroclite d'Esquif, réunie par un certain penchant pour le risque, aime à se mettre dans d’inconfortables situations, avec l’intuition qu’il en sortira toujours quelque chose de vivant. Fragiles et forts à la fois, l'objectif pour l'ensemble du groupe étant de rester en équilibre (précaire). 
Esquif © France 3 / Culturebox
"Il fallait une cohérence et une histoire totale qui englobe ces 18 musiciens, on est un groupe en mouvement," assure Yann Ecauvre, metteur en scène de la Compagnie Cirque In extremiste. Et comme il est question de solidarité, le public est souvent invité à participer au spectacle. 

Le fil dans la peau

Pour Tatiana, l'équilibrisme s'est imposé comme une évidence. À 7 ans, elle voit passer une funambule à plus de dix mètres de hauteur. "Je serai funambule !", se dit la petite fille. Un rêve qui deviendra réalité quelques années plus tard. À 8 ans, elle intègre "Les Artistochats", école de cirque loisir à Hérouville-Saint-Clair, où elle apprend l’art funambulesque pendant treize années. Elle grandit sur son fil tout en poursuivant ses études jusqu’au moment où la vie l’amène à choisir entre les deux. Elle choisit les études, et obtient un Deug en psychologie. Mais le manque est trop fort.

J'avais juste besoin d'être sur le fil pour être bien

Elle décide alors de tenter les concours pour entrer dans les écoles supérieures en arts du cirque. Elle se forme à l’école Balthazar de Montpellier pendant un an puis intègre la 19e promotion du Centre national des Arts du cirque de Châlons-en-Champagne. Après avoir travaillé avec de nombreuses troupes, elle crée en 2014, avec Emilie Pecunia et Jan Naets, la compagnie Basinga à Sauve, dans le Gard.


Les dates d'Esquif : 
- Du 15 au 17 novembre 2017 à La Rochelle La Coursive
- Les 12 et 13 décembre 2017 au Carreau de Forbach