"Si tu m’aimes plus, je me jetterai par la fenêtre de la caravane !", le cri d'amour du cirque Romanès

Par @Culturebox
Mis à jour le 13/12/2016 à 17H25, publié le 13/12/2016 à 16H26
Le nouveau spectacle de la tribu Romanès : "Si tu m'aimes plus, je me jetterai par la fenêtre de la caravane !", un spectacle haut en couleur à l'esprit tzigane envoûtant 

Le nouveau spectacle de la tribu Romanès : "Si tu m'aimes plus, je me jetterai par la fenêtre de la caravane !", un spectacle haut en couleur à l'esprit tzigane envoûtant 

© Olivia Rutherford/Romanès

Le cirque Romanès est de retour à Paris avec un nouveau spectacle : "Si tu m’aimes plus, je me jetterai par la fenêtre de la caravane !". Un joli mélange d’amour passionnel et d’humour présenté jusqu'au 2 janvier 2017 au Square Parodi.

Contorsion, trapèze, ruban, cerceaux, funambule, danses flamenca et tziganes accompagnées au violon par un orchestre venu de Transylvanie, le spectacle créé par la tribu Romanès allie beauté et surprises, audace et charme. 

C’est un tourbillon d’émotion, de grâce et de couleurs

Délia Romanès


Reportage : C. Laronce / L. Bignalet / G. Gheorgita / T. Mongella / H. Horoks

https://videos.francetv.fr/video/NI_875337@Culture


Il était une fois… Un jeune Gitan troubadour rencontre une belle Tzigane au sourire d’or, chantant dans la rue… Coup de foudre ! Il l’amène dans son campement pour vivre avec elle… Mais à la tombée de la nuit, les jeunes amoureux décident de s'enfuir vers leur destinée.

Le cirque Romanès, seul cirque tzigane d’Europe, existe depuis 20 ans. Alexandre Romanès, le patriarche de la tribu, auteur du livre "Les corbeaux sont les gitans du ciel" est issu d’une autre célèbre famille du Cirque, les Bouglione. "Son nom de jeune-fille", comme il aime à le dire, Romanès étant un nom d’emprunt. 

Chez les Romanès, c’est l’école de la rigueur. Toute la famille participe et les répétitions sont quotidiennes. Le leitmotiv ? coller au plus proche de la tradition gitane et tzigane.

Cirque Romanès "caravane" bis © Romanès