Bouglione, l'incroyable épopée d'une famille du cirque

Par @Culturebox
Mis à jour le 28/12/2014 à 18H46, publié le 21/12/2014 à 14H54
"Géant", le dernier spectacle du cirque Bouglione, octobre 2014

"Géant", le dernier spectacle du cirque Bouglione, octobre 2014

© Citizenside/Bernard Ménigault / citizenside.com

Lorsque l'on parle de cirque, c'est un nom qui est spontanément cité. Bouglione, une famille de nomades qui a élu domicile dans la capitale. Les Bouglione sont propriétaires du Cirque d'hiver depuis 1934. C'est là qu'ils proposent leur dernier spectacle, "Géant", à découvrir jusqu'au 1er mars 2015. Une nouvelle aventure familiale pour ce clan très soudé.

Dans la famille Bouglione, je demande : l'arrière-grand-mère, les fils, les petits-enfants et les arrière-petits-enfants. Bouglione est l'une des plus illustres familles du cirque en France. Une famille légendaire qui aime se raconter. Et l'histoire de cette dynastie débute comme une légende. Scipion Boglioni, l’ancêtre de la famille, fils d’un drapier à Turin au début du XIXe siècle et jeune homme fortuné, serait tombé sous le charme de Sonia, une jeune et jolie gitane dompteuse de fauves. Il aurait alors suivi sa belle en France. Leur nom se francisa pour devenir Bouglione. Ensemble ils se mirent à présenter des ménageries foraines. Le point de départ d’une aventure que leurs descendants vont perpétuer.

Reportage : M. Berrurier / M. Hauville / R. Morez

https://videos.francetv.fr/video/NI_154283@Culture

Les Bouglione, un cirque familial légendaire
 
Arrière-petit-fils de Scipion Boglioni, Joseph dit Sampion et surtout ses quatre fils Alfred, Joseph, Firmin et Nicolas feront de ces ménageries itinérantes un véritable cirque "le cirque des quatre frères Bouglione". Ils donnent des spectacles dans la région parisienne et dans le monde avant de racheter le Cirque d'hiver en 1934. C'est Joseph qui prendra la tête du clan. 

Une nouvelle génération s’ajoute à la lignée des Bouglione avec la naissance des fils de Joseph et Rosa. Ils s'appellent Firmin II, Emilien, Sampion III et Joseph II. Car dans cette famille, on porte le même nom et souvent le même prénom. Difficile de se faire un prénom dans ces conditions. Chez les Bouglione, en plus de porter le même nom et les mêmes prénoms, on perçoit également le même salaire car chacun ici est actionnaire à parité.

Reportage : K. Comazzi; R. Motte; A. Farou; F. Maillet

https://videos.francetv.fr/video/NI_154185@Culture

Une histoire de famille mais pas une famille sans histoire
 
Dans cette entreprise familiale prospère, chacun des cousins, sœur, femme, beau-frère, dirige son domaine. Car il y a aussi les filles même si on en parle moins. Une harmonie apparente et savamment organisée qui cache bien des secrets. Car derrière ce qui semble être une parfaite entente familiale qui traverse les époques, il y a tout de même quelques nuages. Certains ne déconseillent-ils pas de travailler en famille ?
 
En 1992, une scission se produit. Sandrine et André-Joseph Bouglione, le fils de Joseph II, créent le cirque Joseph Bouglione pour en faire le seul cirque itinérant en France. Tandis que de leur côté, ses oncles Sampion III et Emilien et leurs enfants dirigent le Cirque d’Hiver.
"Géant", le dernier spectacle au cirque d'Hiver, Paris, octobre 2014

"Géant", le dernier spectacle au cirque d'Hiver, Paris, octobre 2014

© Bertrand Guay / AFP
"Géant !", la dernière création Bouglione
Jusqu'au 1er mars 2015 à Paris au Cirque d'Hiver