« Calacas » : Bartabas fait danser la mort avec les chevaux

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 08/12/2012 à 15H34
"Calacas" de Bartabas au Théâtre équestre Zingaro

"Calacas" de Bartabas au Théâtre équestre Zingaro

© Agathe Poupeney / PhotoScène.fr

Bartabas donne son dernier spectacle équestre « Calacas » jusqu’au 31 décembre au cirque Zingaro du Fort d’Aubervilliers avant de partir en tournée à Mulhouse puis à Genève. Une création joyeusement macabre où les squelettes sont écuyers et les chevaux des passeurs d’âmes…

Entre ciel et terre
Musical, au son des tambours des Chincheneros, des fanfares mexicaines et des orgues de Barbarie, « Calacas » renoue avec la tradition des danses macabres du moyen-âge. Mais Bartabas la cuisine à la sauce mexicaine, la fête des morts étant au centre de la culture locale. « Calacas » signifie d’ailleurs « squelette ». La figuration de la mort, très ludique au Mexique, fait l’objet d’une multitude d’objets et de rites dans la culture populaire qui renoue avec le chamanisme rappelle Bartabas.

La scénographie, toujours remarquable chez le conducteur de troupe, est partagée entre ciel et terre. La piste classique est surplombée d’une coursive où évoluent tout autant les chevaux et leurs cavaliers, ainsi que des calèches plus délirantes les unes que les autres. Les écuyers et écuyères virevoltent au-dessus de la piste, aux côtés de squelettes en suspension, qui tournoient au-dessus des têtes, au son des musiques mexicaines qui accompagnent tout le spectacle, avec souvent un humour débridé.

https://videos.francetv.fr/video/NI_132029@Culture

Au rendez-vous de la mort joyeuse
Si la mort est le sujet de « Calacas », c’est une mort joyeuse qui traduit un hymne à la vie. Le cheval en est le messager. Il est le seul vivant au milieu de tous ces squelettes ambulants, il est la source d’énergie et le passeur entre les mondes. L’humour est l’autre source de vie, visible dans les chorégraphies, les costumes ou les duels entre musiciens.

Bartabas s’affirme encore et toujours comme un grand maître du spectacle. Spectacle qui débute dès que l’on entre dans ce lieu unique et magique qu’est le cirque Zingaro, tout de bois vêtu, et où le cercle est roi. « Calacas » renoue avec une scène pluridisciplinaire où la musique s’allie à la danse et au cirque dans une optique poétique sans équivalent. Réservez vite, car nombre de représentations sont d’ores et déjà complètes d’ici au 26 février 2013, avant de partir à Mulhouse du 12 au 30 avril, puis à Genève du 29 mai au 7 juillet. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_114725@Culture

Calacas
Théâtre Equestre Zingaro
176 avenue Jean Jaurès
93300 Aubervilliers
Réservations: 01.48.39.18.03 ou http://www.bartabas.fr/fr/reservations