Baisse des subventions, le naufrage des festivals : l'exemple Basque

Par @Culturebox
Mis à jour le 14/06/2015 à 17H04, publié le 14/06/2015 à 16H29
Black & Basque, l'un des festivals sacrifiés

Black & Basque, l'un des festivals sacrifiés

© France 3 / Culturebox

La crise de la finance publique et son corollaire, la baisse des subventions au secteur culturel a provoqué cette année la suspension ou l'arrêt pur et simple de 200 festivals dans toute la France. Si certains connaissaient un équilibre précaire, d'autres étaient depuis longtemps inscrits dans le paysage culturel. Toutes les régions sont touchées, voici l'exemple du Pays Basque.

Dire que 200 festivals ont été sacrifiés sur l'autel des économies budgétaires publiques, c'est une information difficile à saisir dans son ensemble. Mais savoir ce que cela représente à l'échelle d'une région pemet de mieux se rendre compte de l'impact de la crise. Voici donc l'exemple du Pays Basque alors que la saison estivale va s'ouvrir dans la région de Bayonne et de Biarritz.

Reportage : E. Cornet / F. Blévis / P. Grandouiller / R. Morez

https://videos.francetv.fr/video/NI_111789@Culture