Personnages en tous genres à la Biennale des arts de la marionnette

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 18/05/2009 à 14H40
Personnages en tous genres à la Biennale des arts de la marionnette

Personnages en tous genres à la Biennale des arts de la marionnette

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/NI_386449@Culture

Il est un festival où se croisent Cupidon, le prince Tamino et Faust: la 5ème Biennale internationale des arts de la marionnette qui a lieu jusqu'au 24 mai en Ile-de-France. Tous ses personnages sont revisités par la formidable inventivité de ceux qui leur donnent vie. Et surtout, n'allez pas dire à ces créateurs que leurs poupées de chiffon ne sont que pour les enfants.

Parmi les temps forts du festival, le duo de marionnettistes allemands Thalias Kompagnons s'attaque, aux côtés du contre-ténor Daniel Gloger, à "La Flûte enchantée" de Mozart dans un spectacle qui mêle poupées de chiffon et film d'animation.
Gilbert Peyre, de son côté, monte "Cupidon propriétaire de l'immeuble situé sur l'enfer et le paradis" dans une allégorie polissonne sur l'Amour où ce sont les humains qui jouent le rôle des marionnettes. Cet artiste trublion se qualifie "d'électromécanomaniaque". Le terme sied parfaitement à ce plasticien et metteur en scène qui anime des objets grâce à l'électronique, la mécanique et les pneumatiques. Tous ces éléments s'imbriquent dans ses "scuplturOpéras".