Visiter les fiefs picards de l'Art Déco : Saint Quentin et Chauny

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 03/10/2012 à 16H32
Vitraux Art Déco - Mairie de Chauny

Vitraux Art Déco - Mairie de Chauny

© France3/Culturebox

Pendant la Première Guerre Mondiale, les villages de Saint Quentin et de Chauny en Picardie, ont été partiellement détruits. Ces villages ont bénéficié en revanche pour leur reconstruction d'un nouveau courant alors en vogue : l'Art Déco. Au total, plus de 300 édifices sont répertoriés et font le bonheur des amateurs du genre.

Vitraux, céramique, dorures, boisures et marbreries, souvent dissimulés derrière des façades plus conventionnelles, témoignent de la forte affluence dans les années 20 d'architectes, designers et décorateurs, venus profiter du besoin de reconstruire pour faire valoir ce nouveau mouvement artistique, qui souhaite dire non à la complexité des constructions du IIIème Empire.

https://videos.francetv.fr/video/NI_133019@Culture

L'Art Déco apparaît dans les années 1910, et se caractérise par une abondance de formes géométriques, de couleurs et de motifs floraux ou animaliers. L'usage de nouveaux matériaux, comme le béton et l'acier, sont également très prisés. Surtout présent en France, en Belgique, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, ce courant né de la Première Guerre Mondiale dispaîtra avec la Seconde et l'Occupation Nazie.