Série : voyage au cœur de la Picardie des cathédrales

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 15/04/2014 à 12H11
La nef de la cathédrale d'Amiens © France 3

La Picardie est une terre de cathédrales. On en compte six sur un territoire peu étendu : Amiens, Beauvais, Laon, Noyon, Senlis et Soissons. Avec cette série de reportages, nous vous proposons de partir à leur découverte.


La cathédrale Notre-Dame de Noyon (Oise)
Reportage : Julie Poirier, Julien Guéry, Olivier De Nesle  et Cédric Delangle

https://videos.francetv.fr/video/NI_146985@Culture

Edifiée à partir de 1145, la cathédrale de Noyon est la deuxième cathédrale gothique bâtie en France après celle de Sens et avant celles de Laon et Paris. Sa longueur est de 103 m, sa hauteur de 66 m (69 pour ND de Paris), la hauteur des voutes est de 23m.
Avec l’apparition des cathédrales gothiques qui permettaient une élévation plus grande que les églises romanes et offraient surtout davantage de lumière grâce aux renvois de charge vers l’extérieur avec les arc-boutants, commence à Noyon une compétition entre évêchés dans la course à la grandeur.
La cathédrale subit d’importants dégâts à la Révolution mais surtout lors de la 1ère guerre mondiale. Dégâts qui ont conduit à un important travail de reconstruction. On peut ainsi voir au-dessus des voutes, autre témoignage de l’histoire de cet édifice, les restes des engins de chantier abandonnés par les ouvriers, 
Cathédrale Notre-Dame de Senlis (Oise)
Reportage : Julie Poirier, Julien Guéry, Olivier De Nesle et Cédric Delangle 

https://videos.francetv.fr/video/NI_147053@Culture

Edifiée à partir de 1151, elle est un peu plus haute que la cathédrale de Paris (78 m contre 69 m) mais elle est beaucoup moins longue (76 m contre 130). Sa construction ne fut achevée qu’en 1240. D’autres ajouts furent entrepris aux siècles suivants. Et l’on peut considérer qu’elle ne fut achevée qu’au XVIème siècle.
On trouve sur le portail central l'une des premières représentations sculptées de la Vierge.
La cathédrale de Senlis renferme les reliques de Saint Rieul qui aurait été pendant plus de quarante ans le 1er évêque de Senlis.

La cathédrale Notre-Dame d’Amiens (Somme)
Reportage : Julie Poirier, Henri Desaunay, Olivier De Nesle et Cédric Delangle

https://videos.francetv.fr/video/NI_147083@Culture

 La cathédrale d’Amiens est sans doute la cathédrale gothique de tous les records. Elle est la plus vaste de France  (7.700 m² contre 5.500 m² pour Notre-Dame de Paris qui sert souvent de référence). 200.000 m3 de volume contre 90.000 m3. Elle est aussi la plus haute : sa flèche mesure 112 m de hauteur, la plus longue (145 m) et la nef atteint 43 m sous la voûte.
Autre particularité, on trouve dans cette cathédrale, l’un des rares gisants de bronze encore existant. Il s’agit de celui d’Évrard de Fouilloy, évêque-fondateur de la cathédrale en 1220. Rare parce que la quasi-totalité des gisants de bronze ont été fondus à la Révolution pour en faire des canons. Autre particularité historique, le visage de l’évêque semble plus jeune que son âge car à l’époque médiévale, on représentait le visage mortuaire des gisants avec l’âge du Christ, c’est à dire 33 ans.