"Quand les sciences parlent arabe", l'influence d'une civilisation

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 06/03/2014 à 15H01
"Quand les sciences parlent arabe", astrolabe antique l'ancêtre du GPS

"Quand les sciences parlent arabe", astrolabe antique l'ancêtre du GPS

© France 3 / Culturebox

Montée en collaboration avec l'Institut du Monde Arabe, la Bibliothèque Nationale de France et le Centre d'art islamique du Caire, cette exposition présente un héritage souvent méconnu : au Moyen-Age, les savants arabes ont largement contribué à l'essor des sciences. Le Pôle des Etoiles de Nançay accueille "Quand les sciences parlent arabe" jusque janvier 2015.

Il fut un temps où les savants parcouraient le monde, de Bagdad à Samarkand, de Grenade au Caire, de Damas à Jaipur. Leur langue commune était l’arabe. Astronomes, mathématiciens, géographes, médecins, philosophes.... La science prend alors une dimension universelle. Cette exposition "Quand les sciences parlent arabe" permet de présenter tout l'apport d'une civilisation à l'avancée scientifique. 

Elle est organisée en sept pôles de connaissance. Expérimenter, Soigner, Construire, Former, Observer, Mesurer et Calculer

Reportage : A. Métais / N. Chigot / B. Biraud

https://videos.francetv.fr/video/NI_146075@Culture

Articulée autour d’outils numériques, l’exposition propose un parcours ludique et expérimental entre images, manipulations interactives, ateliers et objets emblématiques de cette période où les savants ont su faire fructifier les connaissances.

"Quand les sciences parlent arabe" au Pôle des Etoiles à Nançay jusqu'en janvier 2015