Place de la Bastille : la colonne de Juillet rouvrira au public en 2018

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 05/10/2016 à 16H32
La colonne de Juillet érigée en 1840 place de la Bastille à Paris va être entièrement restaurée et se visitera de nouveau en 2018.

La colonne de Juillet érigée en 1840 place de la Bastille à Paris va être entièrement restaurée et se visitera de nouveau en 2018.

© Arnaud CHICUREL / hemis.fr / AFP

C’est la première phase du projet de réaménagement de la place de la Bastille, la restauration de la colonne de Juillet érigée en 1840. Les parties basses du monument qui abritent les caveaux de 700 révolutionnaires de 1830 et 1848, rouvriront au public en 2018, après 30 ans de fermeture. Visite des lieux avant le début des travaux

C’est un édifice un peu oublié des Parisiens. Un monument historique autour duquel tourne un flot de voitures, et que plus personne ne remarque. Mais cela devrait changer avec le projet de la Mairie de Paris de réaménagent des principales places de la capitale, comme la Bastille.
 
Dans ce projet prévu pour 2018-2019, une partie de la place sera rendue aux piétons, et la colonne de Juillet surmontée du Génie de la Liberté, enfin désenclavée. Les visites publiques, interrompues en 1985, pourront alors reprendre et les Parisiens redécouvrir les entrailles du monument.

Les décors en marbre polychrome très endommagés par les infiltrations d'eau. 

Les décors en marbre polychrome très endommagés par les infiltrations d'eau. 

© Culturebox / Capture d'écran

3 millions d’euros de travaux

En attendant, l’édifice a beaucoup souffert des infiltrations d’eau et d’importants travaux d’étanchéité sont nécessaires. La mosaïque du sol de la terrasse au pied de la colonne doit être entièrement refaite pour stopper les fuites qui endommagent depuis des années les parties basses du bâtiment, et notamment les décors en marbre polychrome de la galerie circulaire qui mène aux caveaux.
 
Reportage : P. Sorgues / H. Rami / N. Gallet

https://videos.francetv.fr/video/NI_820041@Culture

Tombeau de 700 révolutionnaires


La colonne de Juillet a été inaugurée en 1840 par Louis-Philippe pour commémorer les « Trois Glorieuses ». Ces trois journées de la Révolution de juillet 1830 qui conduisirent à la chute de Charles X et l'instauration de la monarchie de Juillet.
 
Trois jours qui firent 504 victimes parmi les révolutionnaires, dont les ossements reposent dans les caveaux aménagés dans les fondations de la colonne. Plus tard, 200 corps de la Révolution de 1848, qui mettra fin au règne de Louis-Philippe 1er, y seront également transférés.
 
Si les visiteurs pourront accéder aux caveaux, ils ne pourront pas en revanche profiter de la vue au sommet de l’édifice haut de 50 mètres. L’accès restera en effet interdit au public, pour des raisons de sécurité.
 
Vue du bassin de l'Arsenal depuis le sommet de la colonne de Juillet.

Vue du bassin de l'Arsenal depuis le sommet de la colonne de Juillet.

© Culturebox / Capture d'écran