Musée des Tissus de Lyon : la région Auvergne-Rhône-Alpes va investir 50 millions d'euros

Par Culturebox (avec AFP) @Culturebox
Mis à jour le 16/01/2019 à 11H05, publié le 15/01/2019 à 16H39
Une des pièces rares sortie des réserves du Musée des Tissus de Lyon

Une des pièces rares sortie des réserves du Musée des Tissus de Lyon

© France 3 / Culturebox

Le président LR d'Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez a reçu lundi 14 décembre à Lyon les clés du musée des Tissus. Un acte qui symbolise le transfert de propriété de l'institution de la chambre de commerce et d'industrie (CCI) vers la région qui va investir 50 millions d'euros pour faire revivre ce musée. Avant les travaux en 2020 une exposition autour de Saint-Laurent s'ouvrira en octobre.

Après avoir frôlé la fermeture - la CCI ayant annoncé qu'elle n'avait plus les moyens d'assurer son fonctionnement -, le musée des Tissus et son voisin, le musée des Arts décoratifs, ont été pris en main par la région, qui en est devenu officiellement propriétaire pour un euro symbolique le 25 octobre 2018.

Reportage France 3 Grand Lyon : Y. Marie / E. Patricio / A. Gavin
Avant de remettre symboliquement devant la presse une imposante clé métallique à Laurent Wauquiez, le président de la CCI, Emmanuel Imberton, s'est félicité que les deux hôtels particuliers qui accueillent les deux institutions "restent l'écrin de ces merveilleux musées". Le président de la région a pour sa part loué "l'implication" de la CCI sans qui "ce joyau n'aurait pas été transmis", l'organisme consulaire ayant veillé "à ce qu'il n'y ait pas d'opération de spéculation immobilière" sur le site et "que les collections ne soient pas disséminées".

Une expo autour de Saint-Laurent

Laurent Wauquiez a annoncé que le musée des Tissus, dont les travaux de rénovation - synonymes de fermeture au public - devraient débuter en 2020, présentera à partir d'octobre 2019 une exposition autour d'Yves Saint-Laurent. La directrice du musée, Esclarmonde Monteil, qui a pris ses fonctions en septembre 2018, a précisé que l'axe de cette exposition sera "Yves Saint-Laurent et les soyeux lyonnais, chez qui le couturier se fournissait beaucoup".

50 millions d'euros

Cette remise officielle de clés a précédé l'assemblée générale du groupement d'intérêt public (GIP), nouvelle gouvernance du musée qui réunit la région, la CCI et l'organisme professionnel Unitex, où ont été présentés le projet culturel et scientifique du musée et le budget 2019. Pour l'intégralité du projet, la région investira 50 millions d'euros et l'Etat 5 millions d'euros. Quant au budget de fonctionnement, un million d'euros proviendra de la région, 500.000 euros de la CCI et, pendant trois ans, l'enveloppe de l'Etat s'élèvera à 300.000 euros. Né au milieu du XIXe siècle, le musée des Tissus dispose d'un fonds d'environ 2,5 millions d'oeuvres couvrant 4.500 ans d'histoire.