"Mémoires sang et or" : le Louvre-Lens se met aux couleurs du Racing Club

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 18/04/2016 à 17H47
Un casque de mineur aux couleurs du Racing Club de Lens au musée du Louvre-Lens 

Un casque de mineur aux couleurs du Racing Club de Lens au musée du Louvre-Lens 

© France3/Culturebox

Pour tous les passionnés de football, une exposition honore le Racing Club au sein du musée Louvre-Lens. Intitulée "RC Louvre, mémoires sang et or", elle se tient jusqu’au 7 novembre 2016. L’occasion rêvée de voir des objets et des témoignages de supporters, rassemblés grâce à une collecte organisée en association avec le Musée National du Sport.

Souvenirs personnels, documents d’archives, extraits de matchs et œuvres contemporaines, les fidèles fans du Racing Club seront ravis de découvrir l’exposition-hommage consacrée aux joueurs mythiques de l'équipe et aux entraîneurs ayant construit leur réputation.
 

Reportage : C. Arnold / J.P. Crinon / I. Lefebvre

https://videos.francetv.fr/video/NI_682232@Culture


Mémoire individuelle et collective

La collecte, réalisée à l'été 2015 auprès de plus de 70 amoureux du Racing Club de Lens (actuellement en Ligue 2), rassemble des pièces exposées qui ont "révélé l'importance de l'aspect mémoriel du rapport entre les supporteurs et le club". Le musée donne aussi la parole aux anciens joueurs et entraîneurs du club comme Arnold Sowinski, Maryan Wisniewski, les frères Lech, Eugeniusz Faber, Daniel Leclerq, Eric Sikora et Tony Vairelles.
 

Souvenirs du RC Lens au Louvre © France 3 / Culturebox



 "L'exposition, dont le but n'est absolument pas de retracer l'histoire du RCL, s'articule autour de trois séquences. La première s'intéresse à la mémoire collective, la deuxième à la dimension personnelle et intime de la relation du supporter à son club, et la troisième au rôle du stade Bollaert-Delelis", détaille Luc Piralla, commissaire de l'exposition. 
Cette dernière permet également aux supporters de revivre avec émotion des matchs de légende tels que le 6-0 face à Lazio de Rome en 1977 ou la victoire à Wembley contre Arsenal en 1998. 


Un club, une famille

Le Louvre-Lens se met aux couleurs du RC et attire les amoureux de football : "Ce n’était pas une grande équipe que nous avions. Ils étaient des gars qui avaient des tripes", confie avec émotion le supporter Alfred Flambry. 
Nostalgique comme au premier jour, Olivier Marlière nous parle de l’écharpe que lui avait tricotée sa mère et qu’il a volontiers prêtée au musée pour compléter la collection, le temps de l’exposition. "C’est souvent dans le contexte familial que se constitue la passion", explique Luc Piralla, "Il y a beaucoup de couples qui se sont constitués au stade", ajoute-il amusé. 
 

Quelques objets exposés au musée Louvre-Lens

Quelques objets exposés au musée Louvre-Lens

© France3/Culturebox


Parmi les objets présentés, certains sont très originaux, tel un meuble télé customisé par une supportrice, ou un auto-portrait en fan lensois d'un étudiant des Beaux-Arts.
D'autres sont précieux par le témoignage qui les accompagne, comme le tabouret en bois fabriqué par le grand-père mineur d'un jeune supporteur, trop petit pour voir les matches ou encore la trompette de Fabrice Wolniczak, fan du kop lensois embauché par le président Gervais Martel et devenu aujourd'hui, directeur commercial du club. 
Des personnalités marquantes des "sang et or" ont également prêté ou donné des articles qui leur sont chers. Ainsi, on peut voir le classeur d'entraînement où Daniel Leclerc, le pointilleux technicien qui mena le RCL au titre de champion de France en 1998, notait toutes ses observations sur ses joueurs, ou encore le maillot porté par Tony Vairelles lors de la victoire en Coupe de la Ligue en 1999.
 

D’autres collectes prévues vont venir s’ajouter à l’exposition avant que cette dernière ne se retrouve au Musée National du Sport à Nice.