Les jeux et les jouets, outils de propagande de la Grande Guerre

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 02/09/2015 à 12H13
Une poupée infirmière, présentée dans l'exposition

Une poupée infirmière, présentée dans l'exposition

© France 3/Culturebox

Pour les enfants de 1914-1918, jouer n'était pas un moyen d'échapper à la réalité. Au contraire, figurines et jeux de société patriotiques ont vu le jour pour les impliquer dans le conflit. A l'occasion des commémorations du centenaire de la Grande Guerre, le musée de la bière de Stenay (Meuse) présente sur ce thème l'exposition "Jeux et jouets de la Grande Guerre" (jusqu'au 1er décembre 2015).

Reportage : L. Parisot / M. Deborbe / L. Maas

https://videos.francetv.fr/video/NI_487099@Culture

Des soldats de plomb, un costume de poilu, une poupée infirmière ou un jeu de l'oie sur la guerre en cours... voilà ce à quoi pouvaient rêver les enfants de 1914 pour noël ! Des jouets comme outils de propagande, il n'a pas fallu longtemps aux fabricants pour imaginer comment impliquer les plus jeunes dans le conflit et encourager encore un peu plus leur fibre patriotique. Dès les premiers mois du conflit est apparu un jeu de société "Jusqu'au bout", sorte de jeu de l'oie guerrier destiné à rassurer les enfants sur le fait que la France sortira victorieuse de la guerre. 

Le jeu "Jusqu'au bout", inventé dès le début de la Grande Guerre

Le jeu "Jusqu'au bout", inventé dès le début de la Grande Guerre

© France 3/Culturebox

Les loisirs comme outil de propagande

Des soldats allemands aux mines patipulaires, des jeux qui ne laissent pas de mystère sur le vainqueur, des costumes qui permettent aux petits garçons de se transformer en poilus et les petites filles en infirmières prenant soin des blessés, tout en les persuadant du bien-fondé de la lutte contre l'ennemi : voilà les objectifs des loisirs pendant la première guerre mondiale. Depuis la guerre de 1870, les enfants représentent un nouvel enjeu politique et pédagogique et il faut faire naitre et entretenir chez leux l'esprit de revanche envers l'ennemi. Ils ne sont pas considérés comme des enfants mais comme des adultes miniatures et les jouets sont imaginer de façon à les préparer au conflit. 

Le thème de la guerre était partout dans les jouets de l'époque

Le thème de la guerre était partout dans les jouets de l'époque

© France 3/Culturebox
Très riche et didactique, l’exposition "Les jeux et le jouets de la grande guerre", présentée au musée de la Bière de Stenay dans la Meuse a été pensée dans le cadre des commémorations du Centenaire de la première Guerre Mondiale. Les objets présentés proviennent notamment du musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux, de l'Historial de la Grande Guerre de Péronne (Somme), du musée de l'Armée de Paris ou encore du musée du jouet du Jura, à Moirans-en-Montagne. 

"Les jeux et jouets de la grande guerre" au Musée de la Bière de Stenay
Jusqu'au 1er décembre 2015
17 rue du Moulin, 55700 Stenay
Tous les jours de 10h à 12h30 et dfe 13h30 à 18h. 
Tél : 03 29 80 68 78