Les Huaxtèques : à la rencontre de nos lointains cousins du Mexique

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 18/10/2016 à 12H22
"Les Huaxtèques, peuple méconnu du Mexique précolombien"  expoistion du musée des Gorges du Verdon jusqu'au 30 novembre 2016

"Les Huaxtèques, peuple méconnu du Mexique précolombien"  expoistion du musée des Gorges du Verdon jusqu'au 30 novembre 2016

© France 3 / Culturebox

Le musée de la préhistoire des gorges du Verdon à Quinson propose jusqu'au 30 novembre 2016 une exposition inédite sur les Huaxtèques. A travers une centaine de pièces issues de musée du Quai Branly et de collections privées, le voyage permet au visiteur de découvrir cette ethnie apparue il y a 3500 ans au Nord-Est du Mexique.

Inédite en Europe, l’exposition "Les Huaxtèques, peuple méconnu du Mexique précolombien" du musée des Gorges du Verdon propose une immersion dans le monde, la culture et les croyances de cette civilisation préhispanique peu connue. 

Reportage : V. Bouvier / L. Centofanti / M. Morand 

https://videos.francetv.fr/video/NI_830785@Culture


3000 ans d'histoire

A travers plusieurs chefs d’œuvres du musée du quai Branly et du musée des Jacobins à Auch l'exposition dévoile pour la première fois au grand public, 183 objets archéologiques et ethnographiques. Des pièces d’exception qui invitent à comprendre les modes de vie, les savoirs et les croyances et la culture fascinante de ce peuple cousin des Mayas. 
"Les Huaxtèques ont une longue histoire, ces habitants de la Huasteca sont parmi les premiers à pratiquer l'agriculture sédentaire aux alentours entre 2000 et 1700 av. JC.", souligne Sophie Marchegay, Directrice du musée de Quinson. 
huaxteque3.png

© France 3 / Culturebox

Un art très diversifié 

La grande majorité de leurs productions artisanales, en particulier les plus spectaculaires, avaient une connotation symbolique et sacrée. Les pièces artisanales des Huaxtèques sont très variées et témoignent de la grande dextérité d’artisans spécialisés dans le travail de la pierre, de la céramique, de la coquille et de l’os. 
huaxteque2.png © France 3 / Culturebox

Le culte de la fertilité 

Le culte de la fertilité était omniprésent dans la religion des anciens Huaxtèques et remonte au début de leur sédentarisation. À l’image de toutes les sociétés anciennes, le peuple vouait un véritable culte au cycle de la nature et des éléments qui assurent son renouvellement : la Terre, l’Eau, le Soleil et la Lune. Chez les Huaxtèques, cette vénération a pris une dimension si grande que le culte de la fertilité est devenu, sous de multiples formes, l’essentiel de leur religion.

Parures, coiffures et vêtements des Huaxtèques

Les Huaxtèques étaient à la fois connus pour leur nudité, qui choquait beaucoup les Aztèques, et pour leurs magnifiques vêtements en coton tissés et colorés. 

"Ce sont des motifs qui représentent leur vision du cosmos et du ciel, lorsque les conquistadors espagnols sont arrivés au Mexique ils ont pensé que c'était décoratif alors que dans dans ces motifs il y a toute la pensée des indiens de cette région et d'autres régions", explique encore la directrice du musée. 

huaxteque4.png

© France 3 / Culturebox

QUI SONT LES HUAXTÈQUES ?

Les Huaxtèques (ou Huastèques) étaient un peuple de sédentaires installés sur le Golfe du Mexique. Organisés en villages et cités-états indépendants comme Tamohi ou Tamtoc, ils regroupaient une multitude d’ethnies qui partageaient des traditions culturelles communes. Les prémisses de leur culture apparaissent dès 1700 avant J.-C. Celle-ci connaît son apogée entre les X e et le XVIe siècles de notre ère. Malgré les conquêtes aztèques et espagnoles, cette culture est aujourd’hui encore perpétuée par des groupes d’indiens huastèques. Aujourd’hui ces derniers se nomment Teenek, « les gens d’ici », ce qui signifie aussi pour eux, « ceux qui vivent ici, à la campagne. À ce jour, il existe au Mexique, 100 00 locuteurs de la langue huastèque.