Le cloître restauré du Mont-Saint-Michel rouvre ses portes au public

Mis à jour le 21/11/2017 à 15H41, publié le 21/11/2017 à 14H28
Le cloître Mont-Saint-Michel à nouveau ouvert au public après un an de travaux 

Le cloître Mont-Saint-Michel à nouveau ouvert au public après un an de travaux 

© France 3 / Culturebox

Après une petite année de travaux, le Mont-Saint-Michel retrouve l'un de ses joyaux. Le cloître a été entièrement restauré et accueille de nouveau les visiteurs.

Sa renommée est mondiale, le voici enfin restitué et restauré, le cloître du Mont-Saint-Michel a retouvé son éclat et son flot de touristes. Un an de travaux et une enveloppe de deux millions d'euros ont permis de restaurer pierres et colonnades. 

Reportage : F. Bodereau / J. Hamard / A. Guedes

https://videos.francetv.fr/video/NI_1126245@Culture

Un chantier délicat

Les restaurateurs et tailleurs de pierre ont oeuvré méticuleusement durant un an pour redonner aux écoinçons toute leur splendeur, à ces colonnettes la beauté du marbre. Grâce au travail commun des Compagnons du Tour de France et des entreprises, la pierre de Caen a retrouvé sa couleur originelle, fine et crayeuse. 
La pierre de Caen du cloître du Mont-Saint-Michel

La pierre de Caen du cloître du Mont-Saint-Michel

© France 3 / Culturebox

"Nous sommes ici en face d'un chef d'oeuvre où les vestiges de polychromie ont été respectés et ont fait l'objet de traitements très minutieux", souligne Xavier Bailly, administrateur de l'Abbaye du Mont-Saint-Michel. 

cloitre polychromie © France 3 / Culturebox

Plusieurs étapes

Les travaux, entamés début 2017, visaient d'abord à restaurer l'étanchéité du cloître situé au dessus de la prestigieuse salle des chevaliers dont certaines voûtes sont attaquées par des moisissures. C'est dans cette salle que se trouvait le scriptorium qui fut "au coeur du rayonnement intellectuel de l'abbaye jusqu'à la fin de l'ancien régime", explique encore l'administrateur de l'abbaye.
travaux cloître MT St Michel © France 3 / Culturebox
Les sols des galeries (un trapèze de 28 m de long par 20 et 22 m de large) autour du jardin ont en outre été abaissés de 17 à 25 cm pour se rapprocher de leur niveau d'avant le XIXe siècle. L'opération a aussi permis aux pierres encadrant la galerie de retrouver leur usage de banc.

Les colonnettes supportant un feuilleté de fines voûtes sculptées tout autour du jardin ont été nettoyées, pour contribuer à nouveau pleinement à l'impression de légèreté qui émane de l'ensemble. Les travaux ont aussi permis d'en savoir plus sur le "système très complexe" de récupération de l'eau de pluie sur les toits du cloître utilisée au XIIIe siècle pour la cérémonie hebdomadaire du lavement des pieds. Les visiteurs ont de nouveau accès à la vaste fenêtre du cloître par laquelle on aperçoit les reflets de la baie, classée comme l'abbaye au patrimoine mondial de l'Unesco. 
Vue sur la baie du Mont-Saint-Michel

Vue sur la baie du Mont-Saint-Michel

© France 3 / Culturebox

Le jardin : "la conclusion exemplaire"

Aujourd'hui, si le cloître a retrouvé sa quiétude, tout n'est pas terminé. Le jardin situé autour du cloître ne sera achevé qu'au printemps 2018. "L"enjeu majeur de ce chantier exemplaire c'est la création d'un jardin qui restituera à ce lieu tout son éclat et sa dimension la plus spirituelle", conclut avec émotion Xavier Bailly. Les terres du jardin du cloître de l'abbaye du Mont-Saint-Michel ont toutes été acheminées. La pelouse sera ressemée d'ici peu. Ce trésor du XIIIe siècle accueille chaque année deux à trois millions de touristes.