La photographie, l’autre trésor du musée du Quai Branly

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 05/10/2016 à 10H18
Le Quai Braly-Jacques Chirac dispose d'un fonds photographique de plus de 700 000 clichés.

Le Quai Braly-Jacques Chirac dispose d'un fonds photographique de plus de 700 000 clichés.

© Culturebox / Capture d'écran

En 10 ans, le Quai Branly-Jacques Chirac s’est imposé comme l’un des plus importants musées au monde dédiés aux Arts premiers. Célèbre pour son impressionnante collection de statues, masques, ou encore parures, le musée dispose aussi dans ses réserves d’un trésor caché. Un fonds photographique de plus de 700 000 clichés réalisés par les explorateurs, scientifiques ou marins.

On trouve ici les premières photographies prises hors d'Europe au fil des expéditions au cours du 19e siècle, en Afrique, en Asie ou en Océanie.

Des photos qui ne sont pas exposées, mais qui sont aujourd’hui un outil indispensable de compréhension pour les chercheurs. Certaines ont permis de révéler les réelles fonctions de certains objets sacrés détenus dans les collections.

Reportage : C. Laronce / M. Chambrial  / N. Berthier / O. Dumont / E. Noiret

https://videos.francetv.fr/video/NI_819161@Culture

Une collection qui s’enrichit chaque année

Le musée vient d’acquérir un nouveau fonds, 70 photographies prises au Ghana dans les années 50-60 par James Barnor. Pièce maîtresse de cette acquisition, un portrait du boxeur Mohamed Ali.

Pour Françoise de Panafieu, administratrice de la société des amis du Quai Branly, il est aujourd’hui impensable de faire l’impasse sur des fonds de photographies pour un grand musée comme le Quai Branly. Un musée qui souhaite maintenant mettre en valeur aussi le travail de photographes contemporains.

Fonds photo du Quai Branly 2 © Culturebox / Capture d'écran